Airbus relève ses prévisions de marché

le
0
Le constructeur aéronautique estime les besoins en nouveaux avions dans le monde entre 2009 et 2029 à près de 26.000 appareils, soit 900 de plus qu'anticipé lors de sa dernière étude de marché annuelle.

S'il est une industrie ravie de voir le monde se couvrir de mégalopoles, c'est bien l'aéronautique. «On recense 32 villes géantes aujourd'hui. Elles seront 80 d'ici à vingt ans. Une hausse due surtout à l'Asie où elles vont se multiplier. Ces mégacités deviendront des hubs (NDLR : plateformes aéroportuaires) et elles concentreront une large part du trafic aérien», s'enthousiasme John Leahy, directeur général en charge des ventes d'Airbus qui a présenté ce lundi les résultats de l'étude annuelle de l'avionneur sur les besoins mondiaux d'avions nouveaux entre 2009 et 2029.

«Imaginez que la seule Chine va mettre en service un aéroport par mois dans les vingt ans à venir», poursuit-il. L'Asie-Pacifique avec ses deux locomotives la Chine et l'Inde d'où émergent des classes moyennes et des besoins énormes en transport aérien, fait rêver les constructeurs aéronautiques. «Sur les vingt flux de croissance les plus rapides, sept d'entre eux relient la Chine au reste

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant