Airbus pourrait vendre ses 49% d'Atlas Elektronik-Die Welt

le
0

FRANCFORT, 22 août (Reuters) - Airbus Group AIR.PA envisage de vendre sa participation de 49% dans le spécialiste allemand des systèmes électroniques de sécurité et de défense maritime Atlas Elektronik dans le cadre de la réorganisation de ses activités, rapporte vendredi le quotidien Die Welt sur son site internet en citant des sources du secteur. Airbus Group (alors EADS) et le conglomérat allemand ThyssenKrupp TKAG.DE avaient racheté Atlas Elektronik à BAE Systems BAES.L en 2005, l'emportant alors sur Thales TCFP.PA . Ce dernier s'était heurté à des résistances politiques en Allemagne face à la perspective de voir un groupe étranger entrer au capital d'une entreprise de défense. Die Welt écrit qu'Airbus devrait prendre dans les prochains mois une décision sur une éventuelle cession de ses parts et ajoute que ThyssenKrupp devrait disposer d'un droit de préemption. Airbus Group s'est refusé à tout commentaire et ThyssenKrupp a déclaré qu'il ne commentait pas les spéculations. Atlas a estimé qu'il appartenait à ses actionnaires de commenter l'article. Mardi, le ministre allemand de l'Economie Sigmar Gabriel a jugé que le secteur allemand de la défense devait s'engager sur la voie de la consolidation à l'échelle européenne pour assurer son avenir. ID:nL5N0QP3XB Atlas Elektronik, qui produit entre autres des sonars, des capteurs, des armes marines ainsi que des systèmes de commandement et de contrôle des armes, a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 441 millions d'euros, dont un tiers hors d'Europe, selon Die Welt. Le quotidien allemand explique que Thales pourrait l'approcher si Airbus décidait de céder ses parts. Thales s'est refusé à tout commentaire. (Maria Sheahan, Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant