Airbus-Paris et Berlin suspendent également leurs crédits export

le
0
    PARIS/BERLIN, 8 avril (Reuters) - La France et l'Allemagne 
ont suspendu à leur tour, après le Royaume-Uni, les crédits à 
l'exportations accordées au constructeur aéronautique européen 
Airbus  AIR.PA , a-t-on appris vendredi de sources proches du 
dossier. 
    L'agence britannique de crédit à l'exportation avait déjà 
annoncé lundi avoir transmis un dossier concernant Airbus au 
Serious Fraud Office (SFO), l'organe chargé de la lutte contre 
les délits ou crimes économiques en Grande-Bretagne. 
    L'avionneur européen a lui-même fait état de "certaines 
inexactitudes" dans des demandes de garanties de crédit à 
l'exportation auprès de l'UK Export Finance (UEKF), en omettant 
de mentionner le rôle joué par certains intermédiaires à 
l'étranger. 
    Un porte-parole du ministère de l'Economie allemand a 
confirmé que ces financements, accordés par Euler-Hermes, une 
filiale du groupe Allianz  ALVG.DE , avaient été suspendus. 
    Berlin regarde également si le dossier britannique pourrait 
avoir des conséquences sur les crédits déjà accordés. 
    En France, trois sources ont déclaré que les crédits à 
l'export concernés étaient également suspendus pour le moment. 
 
 (Tim Hepher, Gernot Heller, Matthieu Protard, Leigh Thomas, 
version française Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant