Airbus ne se décidera pas avant fin 2015 sur l'A380-presse

le , mis à jour à 10:34
0

FRANCFORT, 12 juin (Reuters) - Airbus AIR.PA prendra une décision autour de la fin 2015 sur une éventuelle nouvelle version de son très gros porteur A380, selon des propos de son président exécutif, Thomas Enders, rapportés par l'hebdomadaire allemand WirtschaftsWoche. "Le conseil d'administration aura certainement besoin d'aller jusqu'à la fin de l'année pour se faire une vision exhaustive de la situation et prendre une décision", selon ses propos publiés vendredi. "Il s'agit d'une de nos décisions les plus difficiles en terme de produit depuis des années. Ce qui est clair, c'est qu'il n'y aura pas d'A380 avec de nouveaux moteurs réservé à certains clients." Le groupe européen d'aéronautique et de défense peine à trouver des acheteurs pour son très gros porteur depuis deux ans. Emirates EMIRA.UL , le plus gros client de ce modèle, a appelé Airbus à construire une nouvelle version remotorisée de l'A380. ID:nL5N0XE1NZ Thomas Enders a ajouté qu'Airbus avait réussi à réduire la consommation de carburant de plusieurs points de pourcentage, même sans nouveaux moteurs, une solution qui ne représente qu'une des nombreuses options envisagées, a-t-il dit. "Une possibilité à laquelle je pense concrètement consiste à faire des innovations dans la cabine", a-t-il dit. Il a également confirmé les objectifs 2015 du groupe, en dépit de l'accident de son avion de transport militaire A400M survenu le 9 mai près de Séville. "Nous sommes sur la bonne voie pour réaliser les objectifs 2015 que nous avons communiqués au marché", a-t-il dit. Le groupe européen d'aéronautique et de défense vise pour 2015 une nouvelle hausse de son chiffre d'affaires et une légère progression de son bénéfice opérationnel avant exceptionnels. ID:nL5N0XR0LT Tom Enders a également déclaré qu'il s'attendait à ce que l'US Air Force devienne le plus gros client de l'A400M. "Les forces armées américaines deviendront le plus gros client de cet avion au plus tard au cours de la prochaine décennie", a-t-il dit, ajoutant qu'il n'y avait aucun avion de transport militaire comparable sur le marché, le C-17 de Boeing BA.N étant plus grand et le C-130 de Lockheed Martin LMT.N plus petit. "De nombreux pays ne veulent toutefois aucun des deux extrêmes. Entre les deux, il n'y aura pendant des années qu'une seule alternative: l'A400M, qui est aussi beaucoup plus économique et polyvalent", a-t-il ajouté. (Georgina Prodhan, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant