Airbus: mauvaise passe à la veille de Farnborough.

le
0

(CercleFinance.com) - C'est une semaine bien négative que l'action Airbus Group s'apprête à terminer : sur les cinq dernières séances, le titre se replie pour l'heure de presque 6% à la Bourse de Paris, soit le double de la baisse subie parallèlement par l'indice CAC 40 dont il est la lanterne rouge ! Et ce alors que l'action Boeing se tient mieux, et que la grand-messe aéronautique de Farnborough est sur le point d'ouvrir ses portes.

Certes, le “Brexit” pèse lourd : Airbus est exposé au Royaume-Uni, où sont notamment produits des éléments de voilure (comme les ailes) et où le groupe emploie aux environs de 15.000 personnes. Le pays est aussi le siège d'équipementiers de premier plan, comme le motoriste Rolls-Royce, partenaire privilégié d'Airbus pour certains de ses appareils.

Dans la presse, la direction d'Airbus a cependant fait savoir que la baisse de la livre sterling (- 15% face à l'euro sur un an) n'était pas forcément une mauvaise affaire pour la compétitivité du groupe et de ses offres commerciales. Et que le risque de voir le Royaume-Uni se “fermer” purement et simplement n'était pas prédominant.

Bien évidemment, des incertitudes existent : son patron, Tom Enders, a d'ailleurs indiqué qu'à terme, Airbus réévaluerait ses investissements dans ce pays. Et des clients importants du groupe, comme easyJet, sont eux aussi britanniques et en proie à des incertitudes fortes qui pourraient affecter leurs achats d'avions.

On a aussi appris cette semaine qu'Airbus avait été devancé, au premier semestre, par Boeing en termes de prises de commandes nettes : 276 (après 33 annulations) contre 183 (après 44 annulations). Ce qui n'empêche pas le groupe européen de viser 650 prises de commandes sur l'ensemble de 2016. Ni d'afficher un énorme “carnet” comptant plus de 6.700 appareils à livrer.

Et maintenant ? Le salon aéronautique britannique de Farnborough, qui débutera lundi 11 juillet et durera toute la semaine, est habituellement l'objet d'annonces commerciales.

Il permettra aussi à Airbus de faire le point : le groupe organisera, le mercredi 13 juillet, un petit-déjeuner avec des investisseurs à Londres.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant