Airbus : les difficultés de l'A400M sont scrutées de près

le
1
L'Espagne, l'Allemagne, la France, le Royaume Uni, la Belgique, la Turquie et le Luxembourg sont les sept pays clients de l'Airbus A400M. (© Airbus / S. Ramadier)
L'Espagne, l'Allemagne, la France, le Royaume Uni, la Belgique, la Turquie et le Luxembourg sont les sept pays clients de l'Airbus A400M. (© Airbus / S. Ramadier)

Invités par l'Espagne, l'Allemagne, la France, le Royaume Uni, la Belgique, la Turquie et le Luxembourg ont envoyé des émissaires pour se pencher sur les problèmes du programme militaire le plus ambitieux jamais lancé en Europe mais qui accumule les déboires.

La réunion qui devait commencer à midi (10H00 GMT) se tient au niveau des secrétaires d'État, a indiqué un porte-parole du ministère espagnol de la Défense. La France est représentée par la Délégué Général à l'Armement Laurent Collet-Billon.

Airbus, représenté à Madrid par le PDG de sa branche militaire, Airbus Defence and Space, Dirk Hoke, a demandé la coopération des clients "pour stopper l'hémorragie" qu'entraine pour lui les pénalités de retard prévues par le contrat, alors qu'il doit supporter seul le coût des rattrapages et remplacement des éléments défectueux dans les moteurs à turbopropulseur.

Une défaillance dans le déchargement d'un logiciel des moteurs a provoqué le crash d'un appareil en vol d'essai en mai 2015 à Séville, qui a coûté la vie à quatre des six membres d'équipage.

L'Allemagne avait accueilli sévèrement en février la demande du patron d'Airbus, l'Allemand Tom Enders. Le ministère de la Défense avait insisté pour que "le constructeur règle son problème" mais en ajoutant que des discussions étaient en cours.

Les clients sont déçus

La France, première à avoir réceptionné les

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 8 mois

    L'Espagne n'était pas qualifié pour mener ce programme. De plus les moteurs en mieux étaient sur étagère en Russie