Airbus : le Koweït va s'équiper de 24 hélicoptères militaires

le
2
Airbus : le Koweït va s'équiper de 24 hélicoptères militaires
Airbus : le Koweït va s'équiper de 24 hélicoptères militaires

Le carnet de commandes de la division militaire d'Airbus prend de l'épaisseur à cinq jours de l'ouverture du Salon du Bourget . Après la Pologne qui s'est montrée très intéréssée par l'achat de 50 unités, Airbus va livrer au Koweit 24 hélicoptères lourds de type Caracal, a annoncé mercredi l'Elysée dans un communiqué publié après un entretien téléphonique de François Hollande avec l'émir de ce pays Cheikh Sabah Al Ahmad Al Jaber Al Sabah. Ce contrat pourrait atteindre le milliard d'euros.

Le contrat, qui s'inscrit «dans le cadre du partenariat de défense qui unit la France et le Koweït», «sera signé dans les meilleurs délais, en présence du ministre de la Défense Jean-Yves le Drian et de son homologue Cheikh Khaled Al Jarrah Al Sabah».

L'engagement des autorités du Koweït avait été indiqué par la voix de l'émir à Jean-Yves Le Drian lors de son déplacement de samedi et dimanche dernier à Koweit City. «C'est en marge du Conseil du Golfe à Ryad le 5 mai dernier que les Koweïtis nous avaient signalé leur intérêt pour les hélicoptères français», précise une source au ministère de la Défense. 

Airbus confirme du bout des lèvres

L'armée française possède 19 appareils de ce type, utilisés notamment par les forces spéciales françaises.

Le Caracal, fabriqué par Airbus Hélicopters, est conçu spécialement pour les missions de sauvetage au combat et transport de troupes sur longue distance. Il est doté d'un système de blindage et d'autoprotection comprenant la détection radar des missiles, et peut intervenir de jour comme de nuit et par tout temps.

Lors de leur entretien, François Hollande et l'émir Al Sabah «ont exprimé leur volonté commune de contribuer à la stabilité régionale et le président de la République a salué la politique constante de l'émir du Koweït pour dialoguer avec tous les pays de la région», ajoute le texte.

Contacté par l'AFP, Airbus Helicopters s'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lelis le mercredi 10 juin 2015 à 18:19

    Vraiment fatigante, cette récupération sans fin des bonnes nouvelles économiques par les politiciens français ! On sait qu'il faut sauver le soldat Hollande pour 2017, la seule chose qui devrait compter dans notre vie, hahaha, mais tout de même...

  • jps25 le mercredi 10 juin 2015 à 18:18

    C'est bien de vendre des hélico, mais dans ces pays ils vont sans servir contre nous bientôt.