Airbus : l'A320Neo effectue son premier vol d'essai

le
0
Airbus : l'A320Neo effectue son premier vol d'essai
Airbus : l'A320Neo effectue son premier vol d'essai

L'A320Neo d'Airbus, version remotorisée du moyen-courrier, effectue son premier vol d'essai ce jeudi. L'appareil a décollé à midi de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Ce premier vol qui devait durer un peu plus de deux heures est le coup d'envoi d'une campagne d'essais en vol mettant en jeu huit appareils avant la première livraison prévue à la fin 2015.

There she goes! Watch and enjoy as the a320neo takes off for its first flight #A320neoFF https://t.co/zbGebPksNi-- Airbus (@Airbus) 25 Septembre 2014

L'avionneur européen mise beaucoup sur les performances de cet appareil en termes de consommation de carburant. «Le Neo (NDLR. pour New Engine Option) affichera une réduction de 15% de sa consommation de carburant dès sa mise en service en 2015, et atteindra 20% d'ici 2020 maintenant ainsi la position de leader de cette famille de monocouloirs de nouvelle génération», affirmait ainsi mardi John Leahy, le directeur commercial d'Airbus. 

Le constructeur aéronautique explique que cette consommation mieux contrôlée est le «résultat des dernières innovations cabine d'Airbus, ainsi que de nouvelles optimisations au niveau de la motorisation, qui se traduisent par une efficience accrue». Il ajoute que l'appareil «bénéficie de différentes innovations cabine et est équipé de moteurs de nouvelle génération et de +sharklets+ (sorte d'ailerons de requin à l'extrémité des ailes, ndlr) qui contribuent ensemble à une réduction de 20% de la consommation de carburant par siège, prévue d'ici 2020».

Airbus explique par ailleurs qu'il propose aux compagnies aériennes «en option, les dernières innovations cabine permettant l'augmentation du nombre de sièges tout en préservant le confort hors pair des passagers». Cela comprend de nouveaux fauteuils et des aménagements en matière de toilettes et dev cuisines intérieures, qui «optimisent la rentabilité de l'espace dans la cabine». Selon Airbus, «la re-certification de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant