Airbus étudie l'abandon des batteries lithium-ion sur l'A350

le
0
AIRBUS ÉTUDIE L'ABANDON DES BATTERIES LITHIUM-ION SUR L'AIRBUS A350
AIRBUS ÉTUDIE L'ABANDON DES BATTERIES LITHIUM-ION SUR L'AIRBUS A350

PARIS (Reuters) - Airbus étudie l'idée de revenir à des batteries traditionnelles sur l'A350 et d'abandonner la technologie lithium-ion, qui est au coeur de l'enquête sur les incidents rencontrés par le Dreamliner du concurrent Boeing, ont fait savoir vendredi des sources au fait du dossier.

Selon elles, une telle décision s'inscrirait dans le mouvement de réflexion actuel engagé dans le secteur aéronautique, où les experts se demandent si le lithium-ion, une technologie compacte mais fragile, est "mature" pour servir d'alimentation de secours à bord d'un avion.

Un porte-parole d'Airbus a indiqué que l'avionneur étudierait et évaluerait les conclusions de l'enquête en cours sur le Dreamliner. "N'allons pas plus vite que la musique", a-t-il déclaré.

Airbus a indiqué la semaine dernière qu'en cas de changement dans la réglementation, il disposait d'un plan B et de temps pour y répondre.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de Saft, qui fabrique pour Airbus à la fois des batteries de dernière génération et des systèmes de charge plus traditionnels.

Tim Hepher, Gilles Guillaume pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant