Airbus et Boeing face au dilemme des futurs A320 et du B737

le
0
Les meilleurs ingénieurs d'Airbus et Boeing sont mobilisés sur les programmes en cours et il n'est pas certain que les conseils d'administration des deux groupes acceptent d'engager les 10 milliards d'euros nécessaires.

Lancer le successeur de l'Airbus A320 et du Boeing 737? Ou améliorer, en la remotorisant, la version actuelle? La décision est lourde de conséquences. C'est pourquoi Airbus et Boeing ont décidé de prendre leur temps avant de trancher fin 2010, voire début 2011. «Nous voulons creuser davantage la question des ressources en ingénierie», souligne-t-on chez Airbus. Les deux avionneurs sont confrontés au même dilemme. Leurs meilleurs ingénieurs sont mobilisés sur les programmes en cours dont certains ont accumulé de gros retards: les B747-8 et B787 chez Boeing; l'A380 qui monte en cadence, le futur A350 et l'Airbus militaire A400M chez Airbus. Difficile, dans ces conditions, de dégager des heures d'ingénierie supplémentaires pour un nouveau programme.

Ces retards répétés ont entraîné des surcoûts qui ont alourdi la facture finale. Il n'est donc pas certain que les conseils d'administration des deux groupes acceptent d'engager autour de 10 milliards d'euros pour donne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant