Airbus engrange 6 milliards de dollars de commandes en Chine

le
0
SIX MILLIARDS DE DOLLARS DE COMMANDES POUR AIRBUS EN CHINE
SIX MILLIARDS DE DOLLARS DE COMMANDES POUR AIRBUS EN CHINE

PEKIN (Reuters) - Airbus a reçu mercredi de trois compagnies aériennes chinoises des commandes portant au total sur 68 avions pour un montant d'environ six milliards de dollars (4,4 milliards d'euros), confirmant son implantation sur un marché qu'il s'attend à voir devenir le premier débouché du monde pour le secteur aéronautique.

Le constructeur européen, qui prévoit que le trafic passagers en Chine dépassera celui des Etats-Unis d'ici 20 ans, a en outre dévoilé une version "régionale" de son modèle A330-300 qui vise entre autres le marché chinois.

L'activité du transport aérien en République populaire a progressé de près de 10% l'an dernier alors que la croissance du marché américain ne dépassait pas 1%, selon l'Iata, la principale fédération internationale du secteur.

Pour développer ses ventes en Chine, Airbus, comme son grand rival Boeing, a choisi d'y développer sa présence en augmentant ses achats de composants de fabrication locale et en y installant une usine qui assemble désormais chaque mois quatre exemplaires de l'A320, son modèle le plus vendu.

La filiale d'EADS a conclu un accord de principe pour prolonger au-delà de 2016 cette ligne d'assemblage d'A320, a déclaré mercredi son président, Fabrice Brégier, lors du salon aéronautique de Pékin. L'accord prévoit la possibilité d'assembler sur cette ligne l'A320neo, la version remotorisée de l'appareil.

Airbus a également annoncé une commande de 13 A320 et 12 A320neo de BOC Aviation, la filiale de location d'avions de Bank of China, qui avait commandé en décembre 50 appareils de la famille A320.

Parallèlement, le constructeur a décroché des commandes des compagnies Zhejiang Loong Airlines et Qingdao Airlines pour 20 et 23 avions respectivement de la même famille A320, mêlant A320 et A320neo.

Ces deux contrats doivent encore obtenir le feu vert de Pékin avant d'être considérés comme des commandes fermes.

Le prix catalogue de l'A320 étant de 91,5 millions de dollars et celui de l'A320neo de 100,2 millions, le montant total théorique des commandes reçues mercredi dépasse 6,0 milliards.

La nouvelle version "régionale" de l'A330-300, un modèle long-courrier, vise à adapter ce modèle à des liaisons plus courtes. Elle réduit son poids opérationnel de 200 tonnes tout en augmentant de 30 le nombre de sièges disponibles pour des liaisons pouvant atteindre 3.000 milles (5.500 kilomètres).

Elle permettra des économies d'environ 15% sur la consommation de kérosène et les coûts de maintenance, a souligné Airbus.

Le groupe espère signer une première vente de ce nouveau modèle d'ici au début 2014 et vise plusieurs centaines de commandes d'ici dix ans, a précisé Fabrice Brégier.

Fang Yan et Jonathan Standing, Wilfrid Exbrayat et Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant