Airbus donne priorité à la gamme et à la réduction des risques

le
0
ENTRÉE EN SERVICE PRÉVUE AU 4E TRIMESTRE 2014 POUR L'AIRBUS A350
ENTRÉE EN SERVICE PRÉVUE AU 4E TRIMESTRE 2014 POUR L'AIRBUS A350

par Tim Hepher

PARIS (Reuters) - EADS a assuré jeudi ne pas avoir l'intention de se lancer dans des investissements risqués ou dans de nouveaux programmes après avoir connu des difficultés pour lancer ses appareils ces dernières années.

Le directeur général d'Airbus, la principale division du groupe d'aéronautique et de défense, a déclaré au cours d'une réunion à Londres avec des investisseurs que les problèmes de production rencontrés lors du développement du très gros porteur A380 et de l'avion de transport militaire A400M étaient désormais résolus.

Selon lui, le programme A380 devrait être très proche de l'équilibre l'an prochain.

Fabrice Brégier a également indiqué que les essais en vol et le développement du dernier-né de la gamme Airbus, le long-courrier A350, se déroulaient correctement avant de confirmer le calendrier d'une première livraison de l'appareil au premier trimestre 2014.

"Nous sommes dans les temps. Vous connaissez les risques mais ces risques se réduisent", a-t-il souligné lors de cette réunion diffusée sur internet.

Mercredi, EADS avait indiqué que les coûts de développement du programme A350 auraient un impact moins important que prévu sur sa rentabilité en 2015.

Après avoir achevé le développement de ce nouvel appareil, le premier lancé depuis une décennie, Airbus concentrera ses forces sur l'amélioration de l'offre existante.

"Personne ne prévoit de tout nouveaux programmes à l'horizon de 10 ans ou plus", a dit Fabrice Brégier.

"La priorité sera donnée à l'amélioration de nos programmes (actuels) et il y a beaucoup de travail que nous pouvons accomplir en ce domaine. La bonne nouvelle, c'est qu'il est beaucoup moins risqué de développer une version améliorée d'une plate-forme que de lancer un tout nouveau programme."

Le groupe développe actuellement une nouvelle version de son programme phare, l'A320neo, qui doit voler fin 2015 et a déjà annoncé une série d'améliorations pour son long-courrier A330.

Fabrice Brégier a jugé plus probable de voir la cadence de production des avions de la famille A320 augmenter que diminuer à l'occasion du passage de l'ancienne à la nouvelle version.

Airbus produira 30 exemplaires de son très gros porteur A380 en 2014, et à peu près autant en 2015, a également précisé Fabrice Brégier.

De son côté, le responsable de la stratégie et du marketing d'EADS, Marwan Lahoud, a déclaré qu'EADS ne chercherait pas la croissance à tout prix.

Le groupe, qui a lancé le processus de cession de son activité Test and Services Monitoring, s'engagera aussi dans une "gestion de portefeuille active" au cours des prochains mois, a-t-il expliqué.

Vers 15h50, le titre EADS progresse de 0,53% à 53,14 euros à la Bourse de Paris, affichant un gain de près de 80% depuis le début de l'année.

Avec Dominique Rodriguez et Jean-Michel Belot, édité par Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant