Airbus dévoile l'A330neo, prévu pour fin 2017

le
0
AIRBUS CONFIRME LE LANCEMENT DE L'A330NEO POUR FIN 2017
AIRBUS CONFIRME LE LANCEMENT DE L'A330NEO POUR FIN 2017

par Tim Hepher et Victoria Bryan

FARNBOROUGH Royaume-Uni (Reuters) - Airbus a donné lundi le coup d'envoi du salon aéronautique de Farnborough, près de Londres, en confirmant le lancement de deux nouvelles versions modernisées de son gros porteur A330 qui, équipées de réacteurs Rolls-Royce, devraient permettre aux compagnies de réduire de 14% le coût d'exploitation par siège.

Les premières livraisons de cet A330neo devraient débuter au quatrième trimestre 2017, a précisé le groupe dans un communiqué.

Les coûts de développement des deux nouveaux modèles, l'A330-800neo et l'A330-900neo, seront étalés sur 2015-2017 avec un impact d'environ -70 points de base sur la rentabilité du groupe en 2015, a-t-il ajouté.

Reuters avait rapporté dimanche en citant des sources du secteur qu'Airbus devrait afficher 100 engagements de commandes de l'A330neo à l'ouverture du salon de Farnborough.

La confirmation du lancement de cette nouvelle version, après des mois de spéculation, illustre la volonté du groupe européen de prolonger le cycle de vie de son gros porteur pour préserver ses parts de marché face au 787 "Dreamliner" de son rival Boeing, bien plus récent dans sa conception.

"Nous avons un excellent 'business case', et une fois en service, l'A330neo va continuer à contribuer de façon très significative aux revenus du groupe", a déclaré Tom Enders, le président exécutif d'Airbus Group, cité dans le communiqué.

L'A330neo affichera un rayon d'action supérieur d'environ 400 milles nautiques (740 km) à celui de l'A330 actuel, ainsi qu'une capacité de 10 sièges supplémentaires, a précisé Airbus. Il bénéficiera aussi d'améliorations en terme d'aérodynamique, notamment des "winglets", les extrémités d'ailes recourbées, inspirés de ceux de l'A350 XWB et une plus grande envergure.

"Nous prévoyons un fort potentiel de marché pour l'A330neo, et sommes convaincus qu'à l'image de l'A320neo, son homologue de plus petite capacité leader sur le marché, il connaîtra un véritable succès sur le segment moyen-courrier", a dit Fabrice Brégier, le président d'Airbus.

Parmi les grands clients de l'avionneur européen, AirAsiaX a plaidé en faveur de l'A330neo dans le but de réduire sa facture de kérosène et la compagnie malaisienne pourrait choisir le nouveau modèle en remplacement d'une partie au mons des 38 A330 qu'elle a déjà commandés.

Vendredi, Hawaiian Airlines s'est dite prête à étudier un éventuel A330neo en précisant qu'elle ne prendrait pas de décision dans l'immédiat.

(Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant