Airbus : déjà plus de 150 commandes annoncées au salon de Farnborough

le
0
Airbus : déjà plus de 150 commandes annoncées au salon de Farnborough
Airbus : déjà plus de 150 commandes annoncées au salon de Farnborough

Pendant britannique au salon du Bourget, le salon aéronautique de Farnborough a ouvert ses portes ce lundi matin. Comme à chaque édition, l'éternel duel commercial opposant Airbus à son concurrent Boeing en est la principale attraction, le second ayant déjà pris quelques longueurs d'avances sur le premier au premier semestre 2014. La première journée du salon a pourtant été particulièrement fructueuse pour Airbus, avec la commande de plus de 150 appareils.

L'A320neo confirme son succès. Le groupe aérien International Airlines Group (IAG) a annoncé une commande ferme de 20 moyens courriers A320neo pour sa filiale British Airways. Aucun détail n'a encore filtré sur le montant de la commande, mais IAG annonce avoir obtenu un rabais sur le prix catalogue de l'A320neo (102,8 millions de dollars). Ces appareils seront livrés en 2018 et 2019. Pour John Leahy, directeur commercial d'Airbus, « le choix d'IAG en faveur de la famille A320neo pour sa flotte monocouloirs représente une victoire significative.» Un peu plus tard dans la journée, c'était au tout du groupe de location AerCap de passer une commande pour 50 appareils.

Seize mois avant sa mise en service, la version remotorisée de l'A320 est déjà un succès : 2700 exemplaires de l'appareil promettant une économie de carburant de 15% par rapport aux anciens A320 ont déjà été commandés.

L'A330neo trouve déjà preneur. En plus de l'achat de 60 A321neo, la société de location américaine Air Lease Corporation (ALC) est devenue le premier client de l'A330neo, alors que le lancement de l'appareil a été annoncé ce lundi matin. Pour la société, la facture totale s'élève à plus de dix milliards d'euros. Là encore, cette nouvelle version du long courrier A330 cherche à séduire les compagnies aériennes avec l'avion le moins gourmand en carburant et le plus rentable possible. Le constructeur espère ainsi voir ses clients convertir leurs commandes d'A350-800 vers ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant