Airbus décroche sa première commande d'avions au Japon

le
0
Airbus décroche sa première commande d'avions au Japon
Airbus décroche sa première commande d'avions au Japon

Le Japon était la chasse gardée depuis deux décennies de l'avionneur Boeing avec près de 90% du marché. Airbus vient d'ouvrir une sacrée brèche dans l'Empire du soleil levant. La Japan Airlines (JAL), la première compagnie aérienne nippone, a commandé ce lundi pour la première fois 56 avions A350, dont 25 en option. Une commande ferme de 6,9 milliards d'euros pour cet avion long-courrier truffé de matériaux composites qui, dès sa sortie des chaînes de montage à la fin 2014, va s'attaquer aux Boeing 777 et 787. «C'est la plus grosse commande de ce modèle cette année, devant celles de Lufthansa ou Air France, des clients traditionnels d'Airbus», s'est félicité Fabrice Brégier, le patron d'Airbus.

Si l'entrée en service des premiers appareils chez Japan Airlines est prévue en 2019, cette conquête du Japon par l'avionneur européen avait été fixée comme priorité par le nouveau patron d'Airbus, dès son arrivée à l'été 2012. Même si la tâche était rude. Dès l'an dernier, Boeing avait multplié son lobbying en promettant à de nombreuses entreprises des partenariats industriels.

Mais dans ce duel entre les deux géants mondiaux de l'aviation, tout le talent d'Airbus a été de convaincre les compagnies aériennes japonaises du risque de ne pas diversifier leur flotte. Les récents déboires du Boeing 787 avec ses problèmes de batterie qui avaient obligé les compagnies ANA (All Nippon Airways) et JAl à annuler de nombreux vols et à laisser les avions au garage pendant plusieurs semaines a peut-être pesé dans la balance.

Cette commande pourrait ouvrir les portes et débloquer rapidement d'autres contrats. L'ANA doit annoncer au printemps prochain le remplacement d'un trentaine de long-courriers pour remplacer à partir de 2020, ses Boeing 777. En septembre, la compagnie a annoncé qu'Airbus et Boeing étaient engagés sur cette ligne de départ. «Ce n'est pas parce que JAL nous a choisis qu'ANA en fera autant, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant