Airbus décolle après ses semestriels

le
0
De nouvelles charges ont été passées sur l'A400M. (© Airbus Group)
De nouvelles charges ont été passées sur l'A400M. (© Airbus Group)

Au premier semestre, le chiffre d'affaires d'Airbus Group est ressorti stable, à 28,8 milliards d'euros. L'excédent brut d'exploitation a cédé 11%, à 2,9 milliards, tout comme le résultat opérationnel avant éléments exceptionnels, à 1,7 milliard.

Sur le seul deuxième trimestre, le résultat opérationnel avant éléments exceptionnels est ressorti meilleur qu'attendu, à 1,18 milliard, en repli de 4%, quand le consensus des analystes tablait sur 1,05 milliard. La marge opérationnelle avant exceptionnels s'établit à 7,1% sur la période. Le résultat net progresse nettement, à 1,36 milliard, soutenu par des plus-values.

Par division, le résultat opérationnel avant éléments exceptionnels du deuxième trimestre baisse de 10% pour les avions civils, à 863 millions, il est stable pour la division hélicoptères à 111 millions et, enfin, grimpe de 22% pour la division défense et espace, à 216 millions.

De lourdes charges

Comme bon nombre d'analystes le craignaient, le géant de l'aéronautique a passé de lourdes charges sur certains programmes. Elles se chiffrent à 385 millions d'euros pour l'A350 et à 1,03 milliard pour l'appareil de transport militaire A400M.

Airbus a cependant confirme ses objectifs 2016 : plus de 650 avions livrés, un résultat opérationnel et un bénéfice par action stable avant éléments exceptionnels. Le groupe vise aussi toujours une

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant