Airbus compte réduire sa production d'A380 en 2017-scs

le
0
 (Actualisé avec contexte) 
    PARIS, 21 avril (Reuters) - Airbus  AIR.PA  compte réduire 
la production de l'A380 à partir de 2017 parce qu'il peine à 
relancer les ventes de son très gros porteur, ont déclaré jeudi 
deux sources industrielles. 
    L'avionneur a demandé à ses fournisseurs de ralentir leur 
production pour ramener l'assemblage des A380 à 1,7 avion par 
mois à partir de l'année prochaine, contre un peu plus de deux 
avions par mois, a-t-on précisé de mêmes sources. 
    Airbus s'est refusé à tout commentaire sur ses discussions 
avec ses fournisseurs. 
    "Nous ne pouvons pas faire de commentaire sur des 
discussions susceptibles d'avoir eu lieu ou pas", a dit un 
porte-parole. 
    Airbus ne publie pas ses chiffres de production pour l'A380, 
mais seulement des objectifs de livraisons. 
    Les ventes des grands quadrimoteurs comme l'A380 ont pâti 
des améliorations des bimoteurs, plus petits mais plus faciles à 
rentabiliser. 
    Airbus, qui a livré 143 A380 depuis son entrée en service en 
2017, estime que l'avion, réparti sur deux niveaux, devient plus 
attractif en raison de la baisse des cours du brut et aide à 
soulager la saturation des aéroports. 
    Le mois précis auquel le ralentissement de la production se 
sentira dans la chaîne d'assemblage de Toulouse n'était pas 
immédiatement établi, selon les sources. 
    Mais selon le moment où le changement interviendra, cela 
pourrait remettre en cause la capacité d'Airbus à atteindre 
l'équilibre financier de l'avion, après avoir endigué ses pertes 
pour la première fois en 2015. 
    L'an passé, Airbus a livré 27 A380 et a dit qu'il comptait 
maintenir l'équilibre financier du programme sur la base d'un 
nombre similaires de livraisons en 2016. 
    L'action Airbus Group perd 0,24% à 57,32 euros vers 14h20 à 
la Bourse de Paris. 
 
 (Tim Hepher, avec Cyril Altmeyer, édité par Julien Ponthus) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant