Airbus chiffre ses suppressions de postes

le
0

Le comité européen du groupe se réunit de 10h à 12h30 à Blagnac, dans la banlieue de Toulouse, afin de détailler le programme de suppressions ou de transferts de postes sur l'ensemble du groupe.

Selon la CFE-CGC, deuxième syndicat au sein d'Airbus, «1.357 postes seront soit supprimés soit transférés, sur un total de 10.000 emplois» dans les services affectés.

Ce chiffre fait craindre aux syndicats des licenciements secs, ce qui serait une première dans l'histoire du groupe européen. Airbus emploie près de 140.000 personnes dans le monde, et 54.000 en France. Le site de Suresnes, près de Paris, pourrait être concerné, une fermeture étant même évoquée par les syndicats. Il emploie actuellement 650 personnes.

Le site allemand d'Ottobrunn, près de Munich, devrait lui aussi être impacté, selon les syndicats. Il «a été massivement affecté dans le passé par des mesures de restructuration. Aujourd'hui, Ottobrunn est de fait un site d'Airbus Defence and Space avec seulement quelques fonctions centrales pour l'entreprise», a souligné le maire Thomas Loderer.

Mais le maire veut rester optimiste : «Il est possible que les fonctions centrales qui sont restées jusqu'à présent soient également supprimées et que cela conduise à la délocalisation d'emplois. Mais dans l'ensemble je ne m'attends pas à ce que la réunion (de mardi) ait des répercussions négatives pour le site

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant