Airbus aurait battu son record de livraisons en 2014

le
0
AIRBUS AURAIT BATTU SON RECORD DE LIVRAISONS EN 2014
AIRBUS AURAIT BATTU SON RECORD DE LIVRAISONS EN 2014

PARIS (Reuters) - Airbus a porté ses livraisons à un niveau record en 2014, une année qui devrait aussi être "l'une des meilleures" pour les commandes pour l'avionneur, a-t-on appris mardi de source proche du groupe aéronautique européen.

La filiale d'Airbus Group avait livré 626 avions en 2013, son précédent record, et engrangé 1.619 commandes brutes, soit un total net de 1.503 unités après annulations.

Un porte-parole de l'avionneur, qui annoncera ses performances commerciales lors de sa conférence de presse annuelle mardi prochain à Toulouse, n'a pas souhaité faire de commentaires.

Le groupe vise officiellement un nombre de livraisons à peu près similaire à celui de 2013 et a déjà assuré compter sur un nombre de commandes nettes supérieur à celui des livraisons.

Airbus devrait cependant de nouveau être devancé en termes de livraisons par son rival Boeing. Boeing avait livré 648 avions en 2013, mais Airbus avait surpassé les 1.531 commandes brutes (soit un total net de 1.355 avions) engrangées par l'américain.

Boeing table sur 715 à 725 livraisons en 2014, restant devant Airbus pour la troisième année d'affilée après avoir résolu les problèmes liés à son long-courrier 787 Dreamliner.

Airbus a livré juste avant Noël son premier A350, destiné à concurrencer le 787, et prévoit d'en augmenter nettement la production d'ici 2018.

Sur le marché des court-moyen-courriers, Boeing a livré plus de B737 de janvier à novembre qu'Airbus d'A320, mais le mois de décembre a été inhabituellement actif pour l'avionneur européen.

Le score du match des commandes entre les deux rivaux est particulièrement difficile à prévoir cette année. Boeing a mené la course toute l'année, mais la conclusion d'une commande de 250 Airbus pour la compagnie indienne IndiGo pourrait changer la donne.

L'avionneur a subi une annulation spectaculaire de 70 A350 de la part d'Emirates l'an passé, mais a pour habitude d'annoncer des commandes de dernière minute après les fêtes.

De janvier à novembre, Airbus affiche 1.328 commandes, soit un total net de 1.031 après annulations. Au 16 décembre, Boeing avait engrangé 1.423 commandes brutes, soit 1.317 unités en données nettes.

(Tim Hepher, avec Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant