Airbus annonce une des plus grosses annulations de l'histoire de l'aviation

le
2
Les annulations des commandes des A350 par Emirates sont un coup dur plus psychologique que financier.
Les annulations des commandes des A350 par Emirates sont un coup dur plus psychologique que financier.

Ce qui était l'une des plus grosses commandes de l'aviation devient ce matin l'une des plus grosses annulations. Emirates renonce à 70 commandes d'Airbus A350. La compagnie de Dubai avait signé ce contrat en 2007, ce qui lui donnait le statut de compagnie de lancement. On sait que Qatar Airways a commandé 80 A350 et sera livrée du premier d'ici à la fin de l'année, au terme d'un programme d'essais en vol qui se déroule normalement.

Pour Airbus, c'est indéniablement une déception, plus psychologique que financière. "Nous avons 742 A350 en commande, et cette annulation de 70 appareils livrables à partir de 2019 va donner l'opportunité à de nouvelles compagnies d'être clientes de l'A350", souligne John Leahy, directeur commercial d'Airbus. Par ailleurs, Emirates avait commandé au dernier salon de Dubai 50 super jumbos A380 supplémentaires. Ce qui compense largement l'annulation des A350 (21,5 milliards de dollars au tarif 2014).

Emirates a donc révisé son plan de flotte et a choisi de ne retenir que deux longs-courriers gros-porteurs. L'A380 de 500 sièges, d'une part, et le Boeing 777 de 350 sièges, d'autre part, qu'Emirates a commandé récemment à 150 exemplaires l'automne dernier.

Des portes qui sifflent

À Toulouse, Airbus a entamé ses "Innovation Days", un séminaire réunissant deux cents journalistes internationaux, par cette annonce. Comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, une révision des portes de l'A380 a été rendue...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le mercredi 25 juin 2014 à 08:58

    "Par ailleurs, Emirates avait commandé au dernier salon de Dubai 50 super jumbos A380 supplémentaires. Ce qui compense largement l'annulation des A350" Tout est dit....Il ne fallait tout de même pas croire qu'il y aurait pu avoir les deux....

  • berkowi le mercredi 11 juin 2014 à 11:45

    Pas facile de faire payer un dédit au client qui vient de vous commander 50 A380