Airbnb, Uber... : pourquoi le fisc taxe l'économie collaborative

le
2

L’Assemblée nationale a approuvé le principe de faire payer les particuliers qui louent ou vendent des biens sur les plates-formes collaboratives. Ils devront désormais s’affilier au régime social des indépendants (RSI) et payer des cotisations sociales. Une telle mesure ne risque-t-elle pas de priver des millions de personnes de l’économie collaborative ? Le point de vue d'Eric Delannoy, vice-président de Nous Citoyens. Ecorama du 3 novembre 2016, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paspil il y a un mois

    GOOGLE a versé 6,7 millions d'euros au titre de l'impôt sur les sociétés en 2015 en France ... visiblement on est pas tous logé à la meme enseigne ... on taxe les initiatives des petits entrepreneurs qd aux autres ils declarent benefices et CA ou ils le souhaient ... pas belle la vie ...

  • surfer1 il y a un mois

    Ou comment décourager définitivement celui qui essaie de s'en sortir.... Dans ce pays on a définitivement une préférence pour le cas soc'. C'est idéal pour le politique que d'avoir un public totalement dépendant des subsides de l'État. 65 millions de caniches qui attendent sagement leur susucre, le rêve de tout politique !