Airbnb lève 1,5 milliard de dollars, la valorisant à plus de 25 milliards

le
0
Airbnb lève 1,5 milliard de dollars, la valorisant à plus de 25 milliards
Airbnb lève 1,5 milliard de dollars, la valorisant à plus de 25 milliards

La start-up californienne de locations de logements entre particuliers Airbnb vient de boucler une levée de fonds de 1,5 milliard de dollars, ce qui la valorise désormais à 25,5 milliards de dollars, a indiqué samedi à l'AFP une source proche du dossier.Une poignée de fonds d'investissements américains et chinois ont pris part à ce tour de table, dont le but est de financer le développement du groupe en Asie, a ajouté cette source ayant requis l'anonymat.Les fonds General Atlantic, Tiger Global Management, Kleiner Perkins Caufield & Byers, GGV Capital, Horizon ventures et les Chinois Hillhouse capital Group et China Broadband.L'opération devrait être annoncée la semaine prochaine, a indiqué la source. Elle constitue l'une des plus importantes levées de fonds par une entreprise technologique et s'inscrit dans la lignée de celles réalisées par le groupe de VTC Uber (2,8 milliards de dollars), le géant du commerce en ligne chinois Alibaba (1,6 milliard) et par le réseau social Facebook (1,5 milliard) avant son entrée en Bourse.A plus de 25,5 milliards de dollars, Airbnb, qui ne détient aucun hôtel, vaut désormais plus que les groupes hôteliers Marriott (20,90 milliards de dollars vendredi à Wall Street), Starwood (14 milliards) et Wyndham (10,01 milliards). Le géant du secteur Hilton Worldwide, avec une valorisation à 27,73 milliards de dollars est désormais à portée de vue.Airbnb était valorisée à environ 20 milliards de dollars lors d'une récente levée de fonds.Fondée en 2008 à San Francisco, la start-up revendique aujourd'hui une communauté de plus de 35 millions de voyageurs ayant déjà utilisé ses services, dans plus de 34.000 villes. Toutefois la société se heurte à des autorités locales dans de nombreuses villes dont New York et Paris.Airbnb ne gagne pas encore d'argent mais elle promet d'être bénéficiaire rapidement.Le chiffre d'affaires a, lui, plus que triplé en l'espace de deux ans: de 250 millions à 850 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant