Air : pic de pollution aux particules sur 23 départements

le
0
Air : pic de pollution aux particules sur 23 départements
Air : pic de pollution aux particules sur 23 départements

Le Nord-Est de la France et une partie de la région Centre sont touchés par un pic de pollution aux particules. Le niveau d'alerte (la plus élevée des mises en garde) est déclenché en région parisienne, selon les relevés effectués par Airparif.

La vitesse maximale sur les voies normalement limitées de 90 à 130 km/h a été réduite de 20 km/h. Sur le périphérique, elle est passée de 70 à 60 km/h. Entre autres mesures, les feux de cheminée sont interdits. Il est recommandé de «reporter les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou en intérieur», et d'éviter les promenades pour les enfants de moins de 6 ans.

Le niveau d'alerte est déclenché à partir d'une concentration de PM10 (particules au diamètre inférieur à 10 microns) de 80 microgrammes de particules par m³ d'air. Le seuil d'information, déclenché à partir d'une concentration de 50 microgrammes, a été dépassé mercredi et jeudi en Ile-de-France. Le niveau d'information était dépassé vendredi dans deux régions: le Nord-Pas-de-Calais et la Lorraine, ainsi que dans les départements de l'Oise, l'Aube, la Marne, les Ardennes, le Bas-Rhin, le Calvados, le Loiret, l'Eure et le Loir-et-Cher, soit au total dans 23 départements

La situation en Ile-de-France

(Airparif)

Les pollutions aux PM10, poussières de compositions diverses, sont fréquentes en hiver, avec l'augmentation des émissions liées au chauffage, principalement à bois mais aussi au fioul, et de conditions météorologiques souvent défavorables à la dispersion des polluants. Elles sont également favorisées par un phénomène d'«inversion de température». En situation normale, l'air chaud contenant les polluants s'élève naturellement. Mais quand le sol refroidit fortement pendant la nuit en hiver, les polluants se trouvent piégés sous un effet de «couvercle» d'air chaud. La qualité de l'air s'est pourtant globalement améliorée depuis 30 ans en France avec des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant