Air Méditerranée en liquidation, les clients seront remboursés

le , mis à jour à 13:11
0
Air Méditerranée en liquidation, les clients seront remboursés
Air Méditerranée en liquidation, les clients seront remboursés

Air Méditerranée «a été mise en liquidation. Il n'y a pas de repreneur». Tels sont les mots prononcés lundi par le président du tribunal de Commerce de Tarbes (Hautes-Pyrénées), Jean Baseilhac.

Moins de 20 ans après sa création, la compagnie aérienne cesse donc son activité, un an après son placement en redressement judiciaire dans l'espoir de trouver un repreneur. Il ne restait plus qu'un seul des deux candidats en lice pour la reprise : l'ancien pilote Antoine Bru, qui a tenté de remonter AOM/Air Liberté dans les années 1990, s'est associé au Creusois Jacques Defemme du cabinet d'investissement financier CGFI. Les deux hommes n'ont pas rassemblé le financement nécessaire. «Nous avons tout fait pour étendre le délai. Le tribunal a tout fait pour que cette opération puisse se réaliser, a indiqué Jean Baseilhac. C'est extrêmement dommage». L'autre repreneur potentiel, l'homme d'affaires algérien Ali Haddad, proche du président Abdelaziz Bouteflika, n'a pas mené le dossier jusqu'au bout.

Billets et réservations remboursés

Air Méditerranée a annoncé mardi, dans un communiqué, que les billets et réservations des vols seront remboursés «dans les plus brefs délais» à partir de mercredi, «en coordination avec le liquidateur mandaté par le tribunal». «Conscients de la déception que cette décision brutale vous fait vivre, nous faisons tout notre possible pour raccourcir les délais au plus vite», assurent les 220 salariés de l'entreprise de transport aérien dans ce texte posté sur son site internet.

130 passagers bloqués à Roissy

«Globalement, c'était un projet de 8 millions d'euros», a précisé le président du tribunal. «L'administration judiciaire a demandé la mise en liquidation, appuyée par le procureur», a-t-il souligné, indiquant que «les choses sont désormais prises en main par le mandataire liquidateur». Conséquence immédiate de la liquidation, 130 passagers se sont trouvés ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant