Air Liquide : une star de la cote qui ne déçoit pas

le , mis à jour le
0
Un site Air Liquide. (© Air Liquide)
Un site Air Liquide. (© Air Liquide)

Emporté par la baisse du marché, le titre du leader mondial des gaz industriels vient de lâcher 10% sur les trois derniers mois. Les comptes semestriels d’Air Liquide sont pourtant ressortis sans fausse note. La croissance interne des ventes du pôle gaz et services (90% du chiffre d’affaires global) s’est élevée à 3,1%, et le résultat opérationnel courant a crû de 12,3%, à 1,4 milliard d’euros. Les décisions d’investissement, garantes de la croissance future, se maintiennent à un niveau élevé : 1,3 milliard, soit autant qu’au second semestre 2014.

Les grandes inquiétudes du moment sont à relativiser pour Air Liquide. Sur le court terme, l’impact du repli du pétrole serait neutre à légèrement positif, les facteurs favorables (hausse des volumes d’hydrogène pour les raffineurs, amélioration de la compétitivité des clients, réduction des coûts de transport…) l’emportant sur la baisse d’activité dans l’industrie pétrolière.

Le ralentissement chinois serait plus inquiétant, d’autant qu’Air Liquide y a enregistré une croissance de ses ventes de 15% au premier semestre. Mais l’industriel est suffisamment diversifié sur ce marché – ainsi que dans la zone Asie-Pacifique – pour amortir un choc trop brutal.

Sa stratégie

Le potentiel de croissance d’Air Liquide repose sur l’augmentation de la demande mondiale en gaz

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant