Air Liquide: UBS ne préconise plus de vendre.

le
0

(CercleFinance.com) - Dans le cadre d'une note sectorielle, UBS se montre désormais moins négatif sur les valeurs chimiques, relevées globalement de 'sous-pondérer' à 'neutre'. Le sous-segment des gaz industriels est notamment distingué : UBS se demande si ce dernier ne serait pas proche de son point bas. En conséquence, ses conseils sur le titre français Air Liquide et l'allemand Linde sont relevés de 'vendre' à 'neutre'. Sur Air Liquide, l'objectif de cours reste fixé à 98 euros.

A la Bourse de Paris, l'action Air Liquide ne perd que 0,5% à 95,4 euros dans un marché parisien en baisse de 1% environ.

UBS estime que son appréciation prudente du secteur de gaz industriels, exprimée de longue date, commence à être prise en compte et devient même 'de plus en plus consensuelle'. En ligne avec le consensus bénéficiaire, UBS a même légèrement (+ 1,5%) relevé ses prévisions sur Air Liquide en raison de l'évolution de l'euro/dollar, la 'paire' de devises s'avérant plus faible que prévu.

'Malgré la stagnation sinon la baisse du nombre de nouveaux projets, Air Liquide dispose d'un nombre respectable d'usines dans son carnet de commandes', indique UBS. La montée en puissance des projets actuels et les futures usines devraient, calculent les analystes, générer de 300 à 350 millions d'euros de CA 'durant chacune des cinq prochaines années'. Les marges devraient également s'améliorer.

Air Liquide s'est de plus engagé dernièrement à se doter d'unités de séparation d'air plus importantes qu'il peut 'mutualiser' avec plusieurs clients, lorsque le bassin industriel le permet. UBS souligne aussi la 'haute qualité' des infrastructures du groupe, notamment son réseau de gazoducs.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant