Air Liquide : prudence à court terme

le
0
un site Air Liquide. (© Air Liquide)
un site Air Liquide. (© Air Liquide)

Le titre du champion des gaz industriels est revenu sur le seuil des 100 euros. Le chiffre d’affaires du premier trimestre a été froidement accueilli par le marché. Les ventes du pôle gaz et services, cœur de métier d’Air Liquide, ont certes progressé de 4,2% à données comparables, grâce au dynamisme de la grande industrie et de l’électronique.

Mais le segment de l’industriel marchand souffre toujours du ralentissement des marchés pétroliers et de l’industrie en Amérique du Nord. Par ailleurs, l’effet de change a été défavorable au cours du trimestre (à hauteur de -2% pour le pôle gaz et services), alors qu’il avait été positif l’an dernier.

Mise en place d'une couverture financière

Les interrogations sur l’acquisition de l’américain Airgas ont aussi suscité l’attentisme des investisseurs. Sur ce sujet, les nouvelles sont rassurantes. Air Liquide estime que l’opération pourrait être bouclée fin juin.

Les synergies, chiffrées à plus de 300 millions d’euros, sont confirmées. Quant au montant de l’augmentation de capital destinée à refinancer ce rachat, il devrait être compris entre 3 et 3,5 milliards d’euros (au lieu d’une fourchette annoncée initialement entre 3 et 4 milliards).

Enfin, une couverture financière a été mise en place pour assurer le risque de change lié à cette acquisition en dollars. Nous conseillons toujours la prudence sur le

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant