Air Liquide chute en Bourse après le rachat de l'américain Airgas

le
1
Le PDG français d'Air Liquide, Benoit Potier, en mai dernier. 
Le PDG français d'Air Liquide, Benoit Potier, en mai dernier. 

Le titre du producteur de gaz industriels français Air Liquide perdait plus de 4 % mercredi, à 10 heures, à la Bourse de Paris, signant la plus forte baisse du CAC 40 après l'annonce du rachat de l'américain Airgas pour 13,4 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros). Ce rachat permet à la société française de prendre à l'allemand Linde le titre de leader mondial des gaz industriels. « Cette acquisition accroît notre présence aux États-Unis, un marché résilient offrant des opportunités de croissance dans la durée », s'est félicité Benoît Potier, le PDG d'Air Liquide.

L'opération va par ailleurs permettre d'augmenter d'environ 30 % le chiffre d'affaires Gaz et Services du groupe. Airgas emploie environ 17 000 personnes et réalise 98 % de son chiffre d'affaires aux États-Unis. Air Liquide estime à plus de 300 millions de dollars les synergies dès la première année.

« Une opportunité majeure »

« Reste à voir si d'autres acteurs mondiaux du gaz sont susceptibles de regarder le dossier Airgas, mais au vu du prix proposé par Air Liquide, nous pensons que des synergies bien plus élevées devraient être visées » pour se traduire par une transaction plus élevée, relèvent dans une note les analystes de la banque Morgan Stanley. Cette opération permet au groupe français de dominer le marché américain, dopé par la chute des prix de l'énergie particulièrement ...

Lire la suite sur Le Point.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • C177571 le mercredi 18 nov 2015 à 12:08

    Les investisseurs sont quand meme bizzard.Voila une société qui veut progresser et qui se trouve sanctionnée.