Air Liquide affiche sa confiance pour 2014

le
0
HAUSSE DES RESULTATS D'AIR LIQUIDE EN 2013
HAUSSE DES RESULTATS D'AIR LIQUIDE EN 2013

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Air Liquide envisage une nouvelle croissance de son bénéfice en 2014 après une année 2013 qui a confirmé son dynamisme dans les pays émergents sous l'impulsion de la Chine.

La progression des ventes du groupe réalisées dans ces pays l'an dernier a été de 11% à données comparables, contre 1% seulement dans les pays matures.

Sur le seul quatrième trimestre, la croissance organique des ventes engrangées en Europe est quasiment stable (+0,1%) alors que celles de l'Asie-Pacifique ressort à 6,9%, et celles de la zone Amérique à 10,8%.

L'Europe a représenté l'an dernier 51% de la branche "gaz et services", la principale activité d'Air Liquide, contre 23% pour l'Amérique et autant pour l'Asie.

"Toute l'Asie du Sud-Est, hors Japon, dépend du dynamisme de l'Asie qui a réalisé de meilleures performances au quatrième trimestre, une tendance qui se confirme pour l'instant", a déclaré le PDG Benoît Potier lors d'une conférence de presse.

Il a précisé que la Chine pesait aujourd'hui "un petit milliard de chiffre d'affaires", en croissance de 10,9%, au regard des 15.225 millions d'euros de ventes (-0,7% à données publiées et +2,8% en comparable) réalisées au total par le groupe l'an dernier.

Les démarrages d'investissements en 2014 devraient d'ailleurs s'effectuer à hauteur de 70% dans les pays émergents, contre 74% l'an dernier.

OBJECTIF DE VENTES MAINTENU

Dans ce contexte, Air Liquide, qui a pour concurrent l'allemand Linde et les américain Praxair et Air Products, prévoit que son résultat net, qui progressé de 3,1% en 2013, devrait de nouveau s'améliorer en 2014.

Au titre de 2013, Air Liquide propose de verser un dividende de 2,55 euros par action, contre 2,50 euros un an plus tôt.

Comme il le fait tous les deux ans depuis près de 20 ans, Air Liquide va distribuer à ses actionnaires une action gratuite pour 10 existantes.

La dilution provoquée par cette opération explique le recul du titre qui perd à 12h50 1,23% à 98,11 euros.

Air Liquide maintient son objectif de réaliser jusqu'à 2015 une croissance de ses ventes supérieure à celle du marché des gaz industriels. Il vise ainsi une progression annuelle moyenne de ses ventes de 5% à 7%, ajustée des effets de change, soit 1% à 2% au-dessus de celle du marché des gaz industriels, un secteur moins volatil que celui de la chimie classique.

Le groupe devrait encore être aidé par les économies de coûts, qui ont représenté 303 millions d'euros l'an dernier, un niveau supérieur à son objectif annuel de 250 millions qu'il compte poursuivre en 2014.

Air Liquide a engagé en 2010 un plan baptisé "Alma" prévoyant un milliard d'euros de réduction de coûts, un chiffre revu en hausse à 1,3 milliard d'euros à l'issue de l'exercice 2012.

Edité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant