Air France : une grève très mal vue par les pilotes néerlandais

le
9
Alexandre de Juniac (photo), PDG démissionnaire d'Air France-KLM, ne sera remplacé par Jean-Marc Janaillac que le 4 juillet.
Alexandre de Juniac (photo), PDG démissionnaire d'Air France-KLM, ne sera remplacé par Jean-Marc Janaillac que le 4 juillet.

Dans le groupe Air France-KLM, la compagnie néerlandaise n'est pas la cinquième roue du train d'atterrissage. Bien au contraire. C'est KLM qui porte essentiellement la croissance du groupe et développe son réseau, ce qui fâche les dirigeants du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), l'organisation majoritaire à Air France. Les différences de points de vue entre les Français et leurs homologues néerlandais ne sont pas nouvelles. En septembre 2014, le syndicat VNV (Vereniging Nederlandse Verkeersvliegers) des pilotes de ligne néerlandais avait déjà fait fortement pression sur le SNPL pour que la grève à Air France s'arrête à l'issue de quinze jours de conflit.

Dans une longue lettre à ses adhérents, VNV assure qu'il tente actuellement d'éviter que « n'éclate, parmi [leurs] membres, une colère aveugle contre les Français ». Ce ressentiment des professionnels s'accompagne d'interventions ? vaines ? des politiques, car l'État batave n'est actionnaire de la compagnie qu'à hauteur de 5,9 % des droits de vote, encore moins que le gouvernement français. Mais les rumeurs ? démenties par les comptes du groupe ? accusaient l'an dernier la partie française de vouloir annexer la trésorerie néerlandaise. Aujourd'hui, on veut accréditer le détournement de trafic de KLM vers Paris, ce qui n'est pas confirmé non plus. L'opinion publique est très remontée contre la France.

Les coûts néerlandais ont diminué

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Cambio17 il y a 6 mois

    Vivement que KLM sorte de cette association ! Se sera bien fait pour Air France !

  • neutro il y a 6 mois

    L'état n'a rien à faire dans une société privée comme Air France-KLM, il a déjà fait assez de dégât comme cela en laissant croire pendant des années à cette corporation de pilotes qu'ils pouvaient tout avoir et bien maintenant c'est fini, ils sont condamnés à se comporter comme des salariés responsables ou à mourir...

  • best01 il y a 6 mois

    JE COMPRENDS PAS QUE L ON NE SOIT PAS ENCORE DANS LE MUR

  • M2286010 il y a 6 mois

    yaka pas sortir de l'alliance avec Air France, puisqu'il ne s'agit pas d'une alliance. Air France - KLM est une seule et unique société.

  • yaka73 il y a 6 mois

    Je serai KLM je sortirai de l alliance avec AIR FRANCE et laisserai l état francais se d'émerger avec le SNPL..

  • M8252219 il y a 6 mois

    Les pilotes d'air france devrait regarder de plus près la structure économique et sociale de KLM si ils ne veulent pas être absorbé à brève échéance par une société économiquement viable.

  • pylenoir il y a 6 mois

    "C'est KLM qui porte essentiellement la croissance du groupe et développe son réseau ..." avec quels financements ?. Certes ils font parallèlement des efforts de réformes structurelles mais il faudrait tout savoir Journalistes faites votre travail informez nous sur le problème dans son ensemble . Bon si c'est trop dur démissionnez!

  • pylenoir il y a 6 mois

    Allez la CGT encore une chemise ... au fait non ce n'était pas la CGT qui séquestrait le CE d'Air Chance ni eux non plus qui portaient des vestes et des panneaux CGT car ce n'est pas leur façon de négocier n'est-ce pas ?

  • jean.coq il y a 6 mois

    Il semblerait qu'il y ait de "l'eaudans le gaz"