Air France-Un autre syndicat de pilotes appelle à la grève

le
2

PARIS, 5 septembre (Reuters) - Le Spaf, deuxième syndicat des pilotes d'Air France AIRF.PA , a appelé à son tour vendredi à la grève entre le 15 et le 18 septembre pour défendre les conditions d'emploi des pilotes, menacées selon lui par le plan de réorganisation de la compagnie. Il s'agit du deuxième appel à la grève après le préavis déposé la semaine dernière par le syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), majoritaire, pour la période du 15 au 22 septembre. Subissant de plein fouet la concurrence des champions du low-cost que sont Easyjet et Ryanair sur les vols moyen-courrier, Air France entend créer de nouvelles bases en Europe pour sa filiale à bas coûts Transavia, en dehors de celles déjà existantes en France et aux Pays-Bas ( ID:nL5N0R5505 ). Pour le marché français et Transavia France, les syndicats réclament un contrat de travail unique pour l'ensemble des pilotes d'appareils de plus de 100 places au sein des trois compagnies Air France, Transavia et Hop ! pour les vols régionaux. La direction d'Air France souhaite quant à elle que les rémunérations et conditions de travail des pilotes soient adaptées aux spécificités de fonctionnement de Transavia. "La nouvelle stratégie décidée au plus haut niveau de l'entreprise, sans aucune concertation avec les organisations professionnelles représentatives des pilotes, laisse présager un nouveau passage en force avec la mise en place de mesures qui impacteront fortement les conditions de travail et le périmètre d'emploi des pilotes Air France", écrit le syndicat des pilotes d'Air France (Spaf) dans un communiqué. (Marine Pennetier, édité par Yann Le Guernigou)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CUP108 le dimanche 7 sept 2014 à 10:55

    J'espère que la direction ne lâchera rien aux pilotex. Ils ne font aucun effort pour qu'Air France redevienne rentable. Le personnel au sol à déjà fait plein d'effort. A votre tour maintenant les seigneurs soit disant.

  • M8685009 le samedi 6 sept 2014 à 09:52

    faut arrêter les privilèges d'un autre temps pour que l'entreprise soit a nouveau rentable. ces grèves sont deplacées