Air France s'apprête à imposer à ses pilotes des baisses de rémunération

le
2
Le conseil d'administration d'Air France a autorisé la compagnie à imposer dès le 1er juin des baisses de rémunération aux pilotes.
Le conseil d'administration d'Air France a autorisé la compagnie à imposer dès le 1er juin des baisses de rémunération aux pilotes.

Le conseil d’administration du groupe a autorisé la compagnie à mettre en place cette mesure dès le 1er juin.

Le conseil d’administration d’Air France a autorisé la compagnie à imposer dès le 1er juin des baisses de rémunération aux pilotes, qui ont rejeté une ultime proposition de la direction, a annoncé mardi 3 mai le directeur des ressources humaines du groupe, Gilles Gateau.

Air France a décidé d’appliquer les mesures approuvées dans le cadre de l’accord « Transform 2015 », mais jamais appliquées en raison d’un litige avec le SNPL, syndicat majoritaire dans cette catégorie de personnel.

Le tribunal de Bobigny puis la cour d’appel de Paris avaient autorisé le PDG de la compagnie, Frédéric Gagey, à trancher sur ce sujet. Le conseil d’administration « a approuvé la mise en œuvre de cet arbitrage », a expliqué M. Gateau.

« Il n’y a pas de passage en force. Ce qui s’applique, c’est le solde de l’accord précédent, conformément aux décisions de justice. » Entre 20 et 30 millions d’euros par an En conséquence, la rémunération des pilotes baissera avec des heures de nuit majorées de 40 % contre 50 % à ce jour, un calcul moins favorable pour les activités au sol et une durée de préparation au sol réduite de moitié pour les instructeurs. La compagnie prévoit en outre « l’annualisation de 12 jours de repos » à partir d’avril 2017.

L’ensemble de ces mesures « représente entre 20 et 30 millions d’euros par an d’amélioration de compétitivité pour l’entreprise », soit « entre 2 % et 3 % de la masse salariale pilotes », a fait valoir M. Gateau. Air France renonce toutefois à modifier seul l...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme il y a 12 mois

    Il est grand temps.... mais pour l'heure ce sont des mesurettes. L'orientation est cependant donnée. Quand nous aurions pu etre une plateforme mondiale de Pilotes vu la compétitivité de notre aeronautique, nous faisons par la contrainte un début de reforme. Quand l'avion est parti il est trop tard pour le prendre. Ils devraient savoir. ...

  • idem12 il y a 12 mois

    Les jaloux vont se réjouir......