Air France pourrait supprimer jusqu'à 3.000 postes

le
0
AIR FRANCE POURRAIT SUPPRIMER JUSQU'À 3.000 POSTES
AIR FRANCE POURRAIT SUPPRIMER JUSQU'À 3.000 POSTES

PARIS (Reuters) - Les nouvelles réductions d'effectifs prévues chez Air France pourraient concerner entre 2.500 et 3.000 postes, a-t-on appris mardi de sources syndicales, confirmant une information de presse.

Air France-KLM a annoncé vendredi prévoir de nouvelles réductions d'effectifs dans le segment moyen-courrier de la compagnie Air France, le principal foyer de pertes du groupe franco-néerlandais avec le fret, estimant que les mesures déjà en place ne redressent pas suffisamment vite la situation.

"Le chiffre qui circule est de 2.500 à 3.000 suppressions de postes", a déclaré Didier Fauverte, secrétaire général de la CGT à Air France. "En l'espace de quatre ans, on aura fait partir plus de 10.000 salariés dans l'entreprise."

Un porte-parole d'Air France s'est refusé à confirmer ces chiffres.

Les grandes lignes du plan seront présentées aux syndicats lors d'un comité central d'entreprise mercredi, avant une présentation détaillée lors d'un nouveau CCE le 4 octobre, pour une mise en oeuvre début 2014.

"Il y aurait 2.000 à 2.200 personnes concernées au sol et le reste serait des personnels navigants commercial et technique", a déclaré un deuxième responsable syndical, qui a souhaité conserver l'anonymat.

Le plan d'économies "Transform 2015", finalisé l'été dernier, prévoit déjà la suppression de 5.122 postes et la réduction de 20% des coûts d'ici fin 2014 au sein d'Air France.

En Bourse, l'action Air France-KLM gagne 0,05% à 6,093 euros à 15h29, à comparer à un gain de 0,4% pour l'indice Thomson Reuters des compagnies aériennes européennes.

Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant