Air France pourrait supprimer 800 postes-syndicats

le
1

(Actualisé avec chiffrage des suppressions d'emploi, précisions) PARIS, 22 janvier (Reuters) - La compagnie Air France a annoncé jeudi aux représentants du personnel un nouveau plan de départs volontaires qui pourrait se traduire par la suppression d'environ 800 postes, a-t-on appris auprès de quatre représentants syndicaux. Air France a déjà supprimé quelque 8.000 emplois depuis trois ans dans le cadre de la restructuration d'Air France-KLM, durement concurrencée par les compagnies à bas coûts et par celles du Golfe. "On nous a parle de 800 postes", a déclaré a Reuters un représentant syndical pendant un comité central d'entreprise. Le sureffectif est évalué a 500 postes au sol et 300 hôtesses et stewards, a précisé un autre délégué syndical. Le chiffrage précis, qui pourrait dépasser cette première évaluation, est attendu lors d'un Comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire le 5 février, ont déclaré les mêmes sources syndicales. Un porte-parole d'Air France-KLM n'a pas souhaite faire de commentaire. Frédéric Gagey, le PDG de la compagnie aérienne française, expose depuis 9h30 la situation de l'entreprise lors de ce CCE. La direction a également évoqué à cette occasion une mesure d'urgence de "modération salariale", après trois ans de gel des salaires, a précisé une des sources. La compagnie a également annonce l'annulation de sa ligne vers Accra, au Ghana, prévue en avril, a précisé un représentant, sans fournir plus de précision. (Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1765517 le jeudi 22 jan 2015 à 14:18

    conséquence de l'arret de travail des pilotes : c'est à dire pas de ca et réputation en berne !