Air France: perte de -114 ME au 1er semestre 2016.

le
0

(CercleFinance.com) - Le chiffre d'affaires s'est établi à 6,22 milliards d'euros au deuxième trimestre 2016 contre 6,56 milliards d'euros au deuxième trimestre 2015, en baisse de 5,2% en raison d'une pression croissante sur les recettes unitaires et en retrait de 3,7% à données comparables.

La facture carburant s'est élevée à 1 167 millions d'euros, en baisse de 29,7%, et en recul de 27,6% à données comparables.

L'EBITDA est de 728 millions d'euros, en augmentation de 171 millions d'euros. A données comparables, l'EBITDA a progressé de 211 millions d'euros, principalement grâce au résultat de la performance du réseau passage qui s'est amélioré de 186 millions d'euros à données comparables.

Au premier semestre 2016, le chiffre d'affaires total s'est établi à 11,8 milliards d'euros contre 12,1 milliards d'euros au premier semestre 2015, en baisse de 2,6% en nominal et à données comparables. La facture carburant a atteint un montant de 2 263 millions d'euros, une baisse reportée de 28,0% et une baisse de 29,1% sur la base de données comparables.

Le chiffre d'affaires de l'activité Passage réseaux s'est élevé à 4 940 millions d'euros au second trimestre, en baisse de 5,8% (-4,3% à données comparables). La grève des pilotes a impacté négativement le résultat d'exploitation pour un montant estimé de 40 millions d'euros. Au premier semestre 2016, le chiffre d'affaires de l'activité Passage réseaux s'est élevé à 9 413 millions d'euros, en retrait de 2,6% (-2,4% à données comparables).

L'EBITDA du groupe est de 994 millions d'euros, en augmentation de 463 millions d'euros. A données comparables, l'EBITDA a augmenté de 582 millions d'euros. L'activité Passage réseaux a été le principal contributeur à l'EBITDA, avec une progression de 541 millions d'euros à données comparables.

Le résultat net part du groupe s'est établi à -114 millions d'euros contre -638 millions d'euros il y a un an.

Le Groupe prévoit pour 2016 un objectif de cash flow libre d'exploitation après cessions compris entre 0,6 milliard d'euros et 1,0 milliard d'euros. Le plan 2016 d'investissement (entre 1,8 milliard d'euros et 2,0 milliards d'euros, y compris rachats d'appareils en location opérationnelle) et le programme de cessions (entre 0,3 milliard d'euros et 0,6 milliard d'euros) seront ajustés en fonction de la génération de cash flow d'exploitation.

Les économies attendues sur la facture carburant devraient être plus que compensées dans les trimestres à venir par une pression à la baisse sur les recettes unitaires et un effet de change négatif.

L'objectif de réduction des coûts unitaires reste autour de 1% en 2016 à carburant et change constants. Le groupe poursuit la réduction significative de la dette nette.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant