Air France : nouveau plan d'économies

le
0
La compagnie, affectée par la flambée de sa facture kérosène, sera en perte cette année.

Jean-Cyril Spinetta, qui vient de reprendre les commandes opérationnelles du groupe Air France KLM après l'éviction de Pierre-Henri Gourgeon mi-octobre, a sans surprise présenté mercredi soir de mauvais résultats. Sous le regard d'Alexandre de Juniac, qui entrera en fonction la semaine prochaine comme PDG de la seule compagnie Air France, et discrètement installé mercredi au fond de la salle.

Jean-Cyril Spinetta, l'ancien mentor de Pierre-Henri Gourgeon, a expliqué qu'il avait accepté cette nouvelle mission après avoir «hésité quelques jours». Une façon de donner sa version d'un épisode brutal, mais aussi de souligner que la situation de la compagnie est sérieuse. Les mauvaises performances du groupe - tout aussi mauvaises que celles présentées en juillet - justifiaient la reprise en main.

Restaurer la compétitivité

Au cours du dernier trimestre (juillet à septembre), Air France KLM a certes vu ses ventes progresser de 2,1 %, à 6,7 milliards d'euros. Son r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant