Air France, les pilotes interrogés par un référendum syndical

le
0
Air France doit obtenir l'accord du SNPL pour se réformer !
Air France doit obtenir l'accord du SNPL pour se réformer !

Dans une lettre interne destinée aux pilotes intitulée « Pour l'intégrité d'Air France », Philippe Évain, président du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), l'organisation majoritaire, explique l'enjeu de la création de la compagnie Boost dans le cadre du projet Trust Together, selon Les Échos. « Nous ne pouvions que difficilement aller dans cette voie sans prendre l'avis des pilotes », écrit-il en commentant les intentions du nouveau président d'Air France-KLM Jean-Marc Janaillac. Ce référendum va donc poser la question aux pilotes : « Approuvez-vous l'externalisation d'une partie de l'activité et de la flotte long et moyen-courrier d'Air France dans une nouvelle structure ? » L'organisation de cette consultation va être un peu longue, car le personnel navigant n'est jamais rassemblé au siège en même temps, compte tenu des vols, des formations, des repos ou des congés.

Le procédé interpelle. Dans quel secteur de l'industrie ou dans quelle entreprise consulte-t-on une catégorie de personnel avant de créer une filiale ? Il en est ainsi à Air France où le périmètre d'activité doit être validé par l'organisation professionnelle majoritaire des pilotes. Une réponse négative au référendum est donc possible, même si la nouvelle structure est génératrice d'emplois pour la corporation.

Ouvrir ou rouvrir des dessertes non rentables sous pavillon Air France

D'ici à 2020, le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant