Air France : le délégué CGT juge son licenciement "un peu politique"

le
5
Xavier Broseta, directeur des ressources humaines chez Air France, avait été agressé par des salariés en colère le 5 octobre 2015.
Xavier Broseta, directeur des ressources humaines chez Air France, avait été agressé par des salariés en colère le 5 octobre 2015.

"Je suis très surpris, très surpris", a dit sur Europe 1 Vincent Martinez, délégué CGT d'Air France, licencié pour son implication présumée dans le scandale de la « chemise arrachée ». « Ça fait toujours un petit coup de massue de recevoir ce courrier. On s'attendait peut-être à ce que la ministre confirme la décision de l'Inspection du travail, sur le fait qu'il n'y avait aucune faute lourde qui pouvait justifier le licenciement », a ajouté l'homme.

L'Inspection du travail avait d'abord refusé le licenciement d'un salarié dit « protégé », avant que le ministère du Travail ne rende un avis favorable en début de semaine. Le 5 octobre 2015, une manifestation avait dérapé, et le directeur des ressources humaines du groupe, Xavier Broseta, avait été pourchassé par des salariés en colère. Une photo le montrant enjamber un grillage, la chemise déchirée, avait fait le tour du monde.

« L'opportunité de casser un délégué CGT »

Mardi, le délégué CGT a redit ne pas avoir agressé le cadre d'Air France, et avoir au contraire joué un « rôle de modérateur ». « L'histoire de la chemise arrachée, je n'y suis absolument pour rien », rappelle-t-il. « À vrai dire, je pense qu'une décision était déjà prise depuis longtemps, une décision un peu politique, on va pas se le cacher », estime encore Vincent Martinez. « Je paye un peu le conflit qui a eu...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xaavidf il y a 4 mois

    La justice, selon que vous êtes faibles ou puissant et riche avec une armée d'avocat...hein Mr Sarkosy?

  • vmcfb il y a 4 mois

    il s'appelle tous Martinez à la CGT? (certains Martinet...).

  • brenot il y a 4 mois

    Les syndicalistes se croient intouchables et se permettent tout. Il est temps de les ramener à la réalité.

  • M7361806 il y a 4 mois

    Bravo Madame EL KOMRI , contrairement a beaucoup d'hommes politiques ,surtout socialistes , vous en avez !

  • M8252219 il y a 4 mois

    Un peu politique !!!! et le syndicalisme délinquant , pour agression et coups de poing.