Air France-KLM veut reporter les livraisons de quatre A380

le
0
AIR FRANCE-KLM SOUHAITE REPORTER LES LIVRAISONS DE QUATRE A380
AIR FRANCE-KLM SOUHAITE REPORTER LES LIVRAISONS DE QUATRE A380

PARIS (Reuters) - Air France-KLM discute du report des quatre derniers A380 qu'il a commandés à Airbus et a annulé l'option portant sur une unité du très gros porteur, lit-on dans son document de référence.

Le groupe franco-néerlandais, qui compte au total huit A380 en exploitation au 31 décembre 2012, devrait prendre livraison de deux de ces avions en 2013 et des deux dernières unités de sa commande en 2014.

"Les discussions sont toujours en cours avec Airbus pour définir de nouvelles dates quant aux livraisons des prochains A380 encore en commande", précise Air France-KLM dans le document de référence.

Une porte-parole du groupe franco-néerlandais a confirmé l'information du site latribune.fr selon laquelle Air France-KLM souhaite décaler la livraison de son prochain A380 à septembre 2013, celle du suivant à avril 2014, et celles des deux derniers prévus en 2014 à une "date ultérieure".

Airbus prévoit une baisse des livraisons de 30 unités en 2012 à 25 en 2013, une année de transition pour le très gros porteur qui doit subir des réparations liées aux microfissures. Il en a livré quatre au premier trimestre.

L'avionneur prévoit de retrouver un rythme de plus de 30 livraisons en 2014, ainsi qu'en 2015, année prévue pour amener le programme à l'équilibre.

Selon latribune.fr, Air France-KLM et la filiale d'EADS auraient trouvé un accord sur des compensations à la suite du problème des microfissures sur les A380.

Ni Airbus ni Air France-KLM n'ont souhaité faire de commentaire sur ce point.

L'avionneur a confirmé la semaine dernière prévoir 30 commandes pour l'A380 cette année après n'en avoir engrangé que neuf l'an passé, largement en deçà de son objectif de 30 unités.

Air France-KLM a réduit sa perte d'exploitation en 2012 à la faveur d'une amélioration de ses activités de long-courrier et des premiers effets de ses mesures d'économies, mais reste engagé dans une stratégie de réduction de ses coûts et de sa dette.

Le groupe précise également avoir reporté la livraison de trois A320 et d'un 777-300 de Boeing et poursuivre les discussions pour la finalisation d'une commande de 25 long-courriers A350 à Airbus passée en septembre 2011.

James Regan, Astrid Wendlandt, Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant