Air France-KLM : vents contraires

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Malgré une légère remontée sur les derniers mois, le titre reste risqué. Entre la mauvaise conjoncture, la volatilité des prix du carburant et la concurrence entre compagnies, la donne reste compliquée pour Air France-KLM.

En hausse de 12% sur trois mois, le titre Air France-KLM a repris de l'altitude. Il a profité d'une amélioration du climat boursier et surtout d'un bel été. Le résultat d'exploitation du troisième trimestre est ressorti au plus haut depuis six ans.

Le dossier Alitalia ne devrait pas être pénalisant. En renonçant à participer à l'augmentation de capital du transporteur italien, Air France s'épargne une sortie de trésorerie hasardeuse. Inutile aussi puisque son investissement initial est entièrement déprécié dans les comptes.

Il est pourtant trop tôt pour revenir sur Air France-KLM. Mauvaise conjoncture en Europe, volatilité des prix du carburant, concurrence féroce des compagnies low cost.

Les vents contraires continuent de souffler sur la compagnie. Les dirigeants ont d'ailleurs dû ? une nouvelle fois - ajuster à la baisse leur prévision de résultat pour 2013. Ils ont également repoussé le calendrier du désendettement.

Nous avons fait vendre Air France-KLM, restez à l'écart.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant