Air France-KLM: un 2nd semestre difficile pour le secteur ?

le
0

(CercleFinance.com) - Lanterne rouge de l'indice large parisien SBF 120, l'action Air France-KLM cédait près de 5% après que deux grands concurrents européens de la compagnie aérienne française, l'allemand Lufthansa et le britannique easyJet, ont avertit que la deuxième moitié de 2016 s'annonce difficile. En cause : la montée des incertitudes politiques, ce qui va du Brexit à la crispation politique de l'Etat turc après un coup d'Etat manqué, aux conséquences des attentats terroristes, comme celui de Nice la semaine passée, sur le trafic.

Ainsi sur le Vieux Continent où l'indice Stoxx 600 plie de 0,2%, le titre Lufthansa perd 7,5% à 10,3 euros, suivi à Londres par easyJet (- 6,4% à 1.054 pence) et par Air France-KLM, depuis Paris (- 4,6% à 5,3 euros).

La publication des comptes semestriels s'annonçait déjà difficile dans le secteur après qu'IAG, la maison mère d'Iberia, d'Aer Lingus et de British Airways, a lancé un “warning” dès le lendemain du succès inattendu du Brexit, soit le 24 juin. Une tendance négative qui se confirme.

Hier soir, Lufthansa a lui aussi lancé un avertissement en vue des comptes semestriels qu'il détaillera le 2 août. Alors que précédemment, la compagnie allemande tablait, pour l'ensemble de l'année 2016, sur une “légère amélioration” du résultat d'exploitation ajusté, ce dernier est désormais attendu en baisse par rapport à 2015.

'Les réservations portant notamment sur les destinations long-courriers vers l'Europe ont diminué de façon significative', indique Lufthansa, qui met en cause 'les attentats terroristes qui ont plusieurs fois frappé l'Europe et (...) une plus grande incertitude politique et économique' depuis les précédentes prévisions, formulées fin mars. Ce qui comprend notamment le vote du 'Brexit' par les Britanniques, le 23 juin.

Chez easyJet, le célèbre transporteur britannique à bas coûts que les incertitudes liées au Brexit ont déjà laminé (- 30% en Bourse en un mois !), le ton n'est pas plus engageant : le groupe a indiqué ce matin ne pas être en mesure de fournir des prévisions pour la fin de l'année, contrairement à ce qu'il fait d'habitude.

easyJet a invoqué des inquiétudes concernant la sécurité sur le Vieux Continent, sans surprise après de multiples attentats terroristes. Mais aussi le recul de la confiance des ménages et la volatilité des devises, la livre sterling en tête, qui depuis le vote du Brexit a perdu 12% environ de sa valeur contre le dollar.

Dans ce contexte, les comptes semestriels d'Air France-KLM, prévus au matin du 27 juillet, sont attendus avec inquiétude par les boursiers.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant