Air France-KLM reste en zone de turbulence

le
0
Malgré un bon troisième trimestre, la compagnie aérienne renonce à une partie de ses objectifs 2014.

Avec un résultat d'exploitation qui a décollé de 29,1%, à 634 millions d'euros, au troisième trimestre, le redressement d'Air France-KLM peut sembler bien engagé. Le plan de restructuration de la compagnie franco-néerlandaise, lancé en 2012, devrait permettre de réduire cette année les coûts annuels de personnels qui devraient atteindre 200 millions d'euros en 2013. Des résultats encourageants, prouvant, selon le PDG du groupe, Alexandre de Juniac, que «les mesures du plan Transform 2015 se déploient conformément à nos attentes».

Cependant bon nombre d'indicateurs restent au rouge. Le résultat net du groupe chute ainsi de moitié, à 144 millions d'euros. Un repli que la compagnie explique notamment par une charge d'impôts de 140 millions et par la dépréciation à hauteur de 119 millions d'euros de la valeur des titres Alitalia qu'elle possède. Concernant l'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant