Air France-KLM : «Nous respecterons notre plan de réduction des coûts et de la dette»

le
0
Cyrille Cosmao
Cyrille Cosmao

(lerevenu.com) - Le dirigeant d'Air France-KLM justifie la prudence qu'il observe pour énoncer des prévisions pour l'année en cours : «Une croissance économique mondiale ralentie et une extrême volatilité des changes et du prix du pétrole peuvent provoquer des écarts considérables entre les coûts et les recettes.» Néanmoins, Jean-Cyril Spinetta se félicite que, pour l'activité de transport de passagers, «les résultats de janvier et février [soient] convenables, la recette unitaire continue de progresser et les réservations [soient] bien orientées pour le printemps».

Dans cet entretien accordé à notre hebdomadaire, le P.-D.G. du transporteur aérien se déclare très confiant dans la capacité du groupe à atteindre les objectifs de réduction des coûts, en particulier grâce au blocage des salaires chez Air France en 2012 et 2013 : «Nous réaffirmons nos objectifs de manière tout à fait claire, réduction des coûts de l'ordre de 10% et diminution de la dette de 2 milliards d'euros d'ici à fin 2014.»

L'entretien aborde aussi l'avenir de la participation de 25% dans Alitalia, une compagnie qui traverse de nouvelles difficultés : «Nous allons l'aider, comme les autres actionnaires, à passer cette phase compliquée à l'aide d'un prêt. Une fois les fondamentaux d'Alitalia restaurés, nous verrons en 2014 ce qu'il sera possible de faire», explique Jean-Cyril Spinetta au Revenu.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant