Air France-KLM: Nomura relève sa cible de 7 à 10 euros.

le
0

(CercleFinance.com) - Dans le cadre d'une note sectorielle consacrée aux transporteurs aériens, le bureau d'études Nomura a relevé son objectif de cours sur plusieurs titres dont Air France-KLM fait partie : de 7 euros, la cible a été portée à 10 euros. Cependant, le redressement de la compagnie n'a pas semblé suffisamment séduisant à Nomura, qui reste neutre sur le titre alors que les spécialistes sont à l'achat sur IAG, leur valeur préférée, easyJet, Ryanair, ou encore Lufthansa.

A la Bourse de Paris, l'action Air France-KLM confirme sa bonne orientation en prenant 2,2% à 8,7 euros, ce qui porte sa hausse à près de 25% depuis le début de l'année.

On constate, dans la note de Nomura, que le relèvement de l'objectif de cours sur Air France-KLM (+ 43% environ) est le plus marqué parmi les valeurs considérées : les cibles sur easyJet et Ryanair restent inchangées quand celles des autres titres sont revalorisées de moins de 10%.

Nomura pronostique que le secteur aérien devrait continuer à profiter, en 2016 comme en 2015, de la forte baisse des coûts des carburants alors que le trafic vers les grandes destinations aériennes demeurera 'robuste'.

En Bourse, les valeurs considérées sont déjà bien orientées, mais cela n'inquiète pas les spécialistes : certes, 'les facteurs géopolitiques pèsent (mais) les multiples de capitalisation se sont contractés, ce qui suggère que le marché n'intègre pas pleinement les conséquences positives de la baisse des carburants', indique la note.

Afin de s'assurer du meilleur potentiel de gain, Nomura conseille de préférer les valeurs dont les profits ne sont pas seulement portés par la baisse du brut, mais surtout par des économies et une meilleure organisation. Le levier sera d'autant plus marqué que la position commerciale de la compagnie en question est forte, d'où la préférence des analystes pour International Airlines Group (IAG), issue de la fusion de British Airways et d'Iberia.

Dans ce contexte, et malgré une cible portée à dix euros, Air France-KLM reste boudée par Nomura en raison de son potentiel de hausse (+ 19%), jugé trop faible relativement à ceux d'IAG (+ 57%), ou encore easyJet et Lufthansa (+ 40% environ chacun), sinon Ryanair (+ 28%).

Certes, Nomura salue les efforts de la direction pour adapter de l'entreprise à son marché, 'et nous prévoyons une hausse annuelle moyenne de 20% des profits d'ici 2018', indique la note.

Prudence cependant : 'les interventions politiques, de même que des mouvements syndicaux très actifs pénalisent, à nos yeux, les chances de succès du projet de redressement du groupe', conclut Nomura.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant