AIR FRANCE-KLM : les comptes repassent dans le vert en 2015

le
0

(AOF) - Air France-KLM a renoué avec les bénéfices en 2015 à hauteur de 118 millions d'euros, à comparer avec une perte nette de 225 millions un an avant. Sur une base retraitée de charges exceptionnelles, liées à la restructuration du groupe, à la couverture carburant et aux effets de change, le résultat net part du groupe s’est établi à 220 millions d’euros contre -540 millions d’euros en 2014. L'Ebitda de la compagnie aérienne a progressé de son côté de 54% à 2,44 milliards d'euros et son chiffre d'affaires a augmenté de 4,6% (-3,2% en comparable) en 2015 à 26,05 milliards.

Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net de la compagnie s'est élevé à 276 millions d'euros, en baisse de 7%, et son Ebitda a progressé à 551 millions. Le chiffre d'affaires d'Air France-KLM a augmenté de son côté de 2,2% à 6,34 milliards d'euros sur cette période. Le groupe a précisé que les attentats parisiens avaient pesé à hauteur de 120 millions d'euros.

Pour 2016, le contexte global demeure très incertain concernant le prix du carburant, la poursuite de la situation de surcapacité sur différents marchés et l'environnement géopolitique et économique dans lequel le groupe opère. En conséquence, le groupe s'attend à ce qu'une partie significative des économies attendues sur la facture carburant soit compensée par une pression à la baisse sur les recettes unitaires et un effet change négatif.

Dans ce cadre, Air France-KLM prévoit pour 2016 un cash flow libre d'exploitation après cession compris entre 0,6 et 1,0 milliards d'euros. Le plan d'investissement 2016 (compris entre 1,6 et 2,0 milliards d'euros) et le programme de cessions (0,2 à 0,5 milliards d'euros) seront ajustés selon la génération de cash flow d'exploitation. La compagnie se fixe un objectif de réduction de coût unitaire autour de 1% et va continuer à se désendetter de manière significative.

Sauf changement significatif et défavorable du contexte économique ou géopolitique, la compagnie conserve son objectif de réduction des coûts unitaires de 1,5% par an à moyen terme et ses objectifs financiers 2017, à savoir un ratio de dette nette ajustée sur EBITDAR autour de 2,5 à fin 2017, des activités de base générant chaque année un free cash-flow positif et un ROCE compris entre 9 et 11% à fin 2017.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant