Air France-KLM: l'apaisement redevient d'actualité.

le
1

(CercleFinance.com) - Le titre Air France-KLM superforme légèrement le marché parisien, engrangeant un peu moins de 1% en milieu d'après-midi. Un nouveau plan de croissance devrait être présenté en fin de semaine, dans un contexte économique plus favorable que lors des peu glorieux épisodes d'octobre dernier...

Pour l'heure, le groupe a fait état ce matin d'une stabilité du nombre de passagers transportés au mois de décembre à 6,7 millions encourageante étant donné les attentats qui ont ensanglanté Paris le 13 novembre dernier et ont pesé sur le tourisme dans la capitale. Accor, entre autres, a pu en témoigner...

En excluant la filiale low-cost Transavia, dont le trafic a grimpé de 13,1% le mois dernier, Air France-KLM a indiqué avoir transporté 6,2 millions de passagers en décembre, un chiffre en baisse modérée de 1,1%.

De leur côté, nos confrères des Echos ont évoqué hier un nouveau 'projet de croissance' d'Air France, lequel serait porté par la direction vendredi lors d'un comité d'entreprise extraordinaire. Si le management n'a transmis aucun document préparatoire aux représentants du personnel, de sorte à éviter les fuites, le quotidien économique a évoqué une alternative au plan 'Perform 2015', abandonné en raison de l'opposition résolue d'une partie des pilotes, et au fameux plan 'B, synonyme de licenciements concernant essentiellement du personnel au sol et de fermetures de ligne.

Ce nouveau plan vise à débloquer un dialogue social des plus tendus et à permettre à Air France de mieux affronter la concurrence des compagnies low cost et du Golfe, de plus en plus féroce au fil des années. 'L'intention affichée serait de concilier l'esprit de reconquête du plan A avec ceux d'amélioration de la productivité du plan B', résume Les Echos.

En attendant l'accueil que réserveront les salariés à ce compromis, un été satisfaisant et une baisse des prix du kérosène qui profite à l'ensemble du secteur constituent autant de facteurs de nature à éclaircir l'horizon d'Air France. Les analystes se veulent quoi qu'il en soit optimistes, alors que le groupe n'a plus dégagé de bénéfices depuis 2008 et vu sa capitalisation boursière fondre comme neige au soleil.

Selon Les Echos, le résultat annuel d'exploitation pourrait in fine s'établir à 400 millions d'euros, très au-dessus des 250 millions anticipés par le groupe. L'Ebitda atteindrait quant à lui 1,7 milliard.

On saura le 18 février prochain à l'occasion de la publication des comptes 2015 si le quotidien économique est ou non dans le vrai...

(G.D.)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9244198 il y a 11 mois

    En voyageant sur plusieurs compagnie, notamment Ethiad, Emirates, Asian... je m'aperçois que Aie France est le plus cher avec un service plus sommaire. En plus des grèves incessantes surtout pendant les vacances scolaires où il y a le plus de voyage. Résultat, malgré mon effort de patriotisme, je choisis tout de même autres compagnie malgré mon abonnement flying blue si le prix dépasse 30% supplémentaire et lors des vacances scolaires! Peu concurrentiel,Impossible que les actions puissent monter