Air France-KLM-Janaillac PDG, Gagey confirmé chez Air France

le
0
    * Jean-Marc Janaillac est l'actuel PDG de Transdev (JV 
CDC-Veolia) 
    * Il succède à Alexandre de Juniac qui prend la tête de 
l'Iata 
    * Sa nomination sera effective d'ici le 31 juillet 
    * Le conseil d'Air France-KLM a avancé sa décision de deux 
jours 
    * AF-KLM voulait limiter l'incertitude après quatre ans de 
restructuration 
 
 (Actualisé avec précisions) 
    par Cyril Altmeyer 
    PARIS, 1er mai (Reuters) - Air France-KLM  AIRF.PA  a 
confirmé dimanche soir la nomination de Jean-Marc Janaillac, le 
patron du spécialiste du transport multimodal Transdev, pour 
succéder d'ici le 31 juillet à Alexandre de Juniac au poste de 
PDG du groupe franco-néerlandais. 
    Cette décision a été prise avec deux jours d'avance, lors 
d'un conseil d'administration extraordinaire convoqué à la suite 
d'une information de latribune.fr, faisant état de la probable 
nomination de Jean-Marc Janaillac.  
    Une porte-parole d'Air France-KLM a précisé que Frédéric 
Gagey était maintenu à son poste de PDG d'Air France, confirmant 
une information de Reuters.   
    Des observateurs avaient estimé que le sort même de Frédéric 
Gagey, qui a peiné à gérer les relations tumultueuses d'Air 
France avec ses pilotes, pourrait se trouver remis en question, 
avançant le nom de Lionel Guérin, le patron de Hop! Air France, 
le pôle domestique de la compagnie, comme successeur potentiel. 
    La décision sur la désignation du successeur d'A1exandre de 
Juniac à la tête d'Air France-KLM était attendue lors du conseil 
prévu mardi soir pour examiner les comptes trimestriels du 
groupe, dont l'Etat détient 17,6%. Les résultats seront publiés 
mercredi matin. 
    L'annonce du successeur d'Alexandre de Juniac intervient 
moins d'un mois après l'annonce, le 5 avril, de son départ pour 
prendre la tête de l'Association internationale du transport 
aérien (Iata), au plus tard le 1er août.   
     
    UN PDG AYANT DÉJA UNE EXPÉRIENCE DANS L'AÉRIEN 
    Pour ne pas prolonger l'incertitude dans une entreprise qui 
a enchaîné les restructurations depuis quatre ans, Air 
France-KLM avait à coeur de trouver avant son assemblée générale 
du 19 mai un patron de stature internationale et ayant 
l'habitude de gérer un groupe dont l'Etat est actionnaire pour 
succéder à Alexandre de Juniac.   
     Les noms de Guillaume Pepy, le président du directoire de 
la SNCF, et de Jean-François Cirelli, ex-PDG de GDF Suez (devenu 
Engie  ENGIE.PA ), ont également circulé. 
    Jean-Marc Janaillac, qui a fêté mardi ses 63 ans, était 
devenu PDG du spécialiste du transport multimodal Transdev en 
décembre 2012 dans le cadre de la montée de la Caisse de Dépôts 
au capital de Transdev, sa coentreprise à parité avec Veolia 
 VIE.PA . 
    Énarque et diplômé d'HEC, Jean-Marc Janaillac avait 
auparavant présidé le directoire de RATP Dev, pôle chargé du 
développement international de la régie des transports 
parisiens. 
    Il n'est pas un novice du secteur aérien puisqu'il avait 
siégé au conseil d'administration d'Air France à la fin des 
années 1980, avant de devenir directeur général délégué de la 
défunte compagnie aérienne AOM à la fin des années 1990 et de 
diriger le voyagiste Maeva de 2000 à 2002. 
    Une porte-parole de Transdev s'est refusée à tout 
commentaire. 
    A la Caisse des dépôts, appelée à devenir l'actionnaire 
majoritaire de Transdev avec le désengagement de Veolia 
 VIE.PA , en cours de discussion, personne n'était immédiatement 
disponible. 
    Antoine Frérot, le PDG du numéro un mondial de la gestion de 
l'eau, avait dit en février espérer que le dossier serait réglé 
avant la fin de l'année.   
    Mais la Caisse des dépôts souhaite que Veolia conserve entre 
20% et 33% de Transdev, a écrit Le Journal du Dimanche mi-avril. 
  
 
 (Cyril Altmeyer, édité par Danielle Rouquié) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant