«Air France-KLM doit rester dans la cour des grands»

le
0
Alexandre de Juniac, PDG d'Air France-KLM. (© Air France-KLM)
Alexandre de Juniac, PDG d'Air France-KLM. (© Air France-KLM)

Le groupe Air France-KLM, qui vient d'ouvrir à Munich sa première base Transavia en Europe, hors France et Pays-Bas, mise sur le segment low cost en pleine expansion, mais des efforts de compétitivité restent à faire pour éviter un «déclassement». Entretien avec son PDG Alexandre de Juniac.

Quelle est la stratégie de développement pour la branche low cost Transavia et en Europe en général ?
Alexandre de Juniac : En Europe nous fondons notre développement sur deux choses: le développement de nos hubs de correspondances Paris Charles de Gaulle et Amsterdam Schiphol et le point à point (avec) Transavia à partir de la France et de la Hollande et maintenant de la base de Munich que nous venons d'ouvrir et qui est gérée par Transavia Hollande. Transavia Hollande a signé avec les syndicats des pilotes hollandais un accord qui permet de croître dans de bonnes conditions économiques hors du territoire hollandais.

Nous souhaitons développer Transavia France sous cette forme. Pour cela il faut que nous disposions d'un accord avec les organisations représentatives des pilotes d'Air France. Ce sujet fait partie des discussions avec nos syndicats de pilotes d'Air France. Nous devons accélérer le développement de notre activité low-cost. Les opportunités sont rares maintenant si nous voulons rattraper le retard que nous avons pris.

Nous pensons qu'il y a encore des zones

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant