Air France-KLM dément vouloir prendre le contrôle d'Alitalia

le
0
AIR FRANCE-KLM DÉMENT VOULOIR PRENDRE LE CONTRÔLE D'ALITALIA
AIR FRANCE-KLM DÉMENT VOULOIR PRENDRE LE CONTRÔLE D'ALITALIA

PARIS (Reuters) - Air-France-KLM a démenti lundi être en discussions pour le rachat de tout ou partie de la compagnie italienne Alitalia, dont il détient 25%.

"Il n'y a rien, il n'y a pas de négociations", a déclaré à Reuters le PDG d'Air France, Alexandre de Juniac en marge d'une présentation commerciale sur une nouvelle offre à bas prix de la compagnie.

Dimanche, le quotidien romain Il Messaggero rapportait qu'Air France-KLM était en discussions "avancées" en vue d'une prise de contrôle d'ici l'été d'Alitalia, ajoutant que le groupe franco-néerlandais aurait offert aux autres actionnaires une prime de 20% par rapport au prix d'achat de leur participation dans Alitalia en 2008.

"Air France-KLM confirme qu'il n'y a aucune négociation sur le rachat de tout ou partie des actions détenues par les investisseurs italiens", a également indiqué dans un courrier électronique une porte-parole du groupe.

Air France-KLM a racheté 25% d'Alitalia en 2008 dans le cadre d'un consortium d'investisseurs nommé CAI, alors que la compagnie italienne était en cessation de paiement.

A partir du 13 janvier 2013, le groupe dispose d'une option pour prendre le contrôle d'Alitalia, avec l'expiration d'une période de "lock-up" qui permettra à tous les actionnaires de la compagnie italienne de céder librement leurs titres s'ils le souhaitent.

En mai dernier, Air France-KLM avait déclaré qu'il pourrait attendre 2014, voire 2015, pour prendre le contrôle d'Alitalia.

A la Bourse de Paris, le titre Air France-KLM accentuait sa progression, gagnant 3,2% à 7,896 euros vers 12h05.

De son côté, l'action de la holding IMMSI qui détient environ 7% d'Alitalia, s'envolait de 12% à 0,5095 euro à la Bourse de Milan.

Blandine Hénault, avec Tim Hepher et Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant