Air France en danger de mort

le
8
Un Airbus A340 va être sortie de la flotte Air France et l'arrivée d'avions nouveaux pourrait être retardée.
Un Airbus A340 va être sortie de la flotte Air France et l'arrivée d'avions nouveaux pourrait être retardée.

Le début de la fin. C?est ce que l?on comprend en lisant le dernier communiqué d?Air France qui annonce la fermeture de quatre lignes déficitaires (Stavanger, Vérone, Vigo, Kuala Lumpur), la réduction de fréquences (vers le Japon, le Brésil et la Russie), la sortie accélérée de flotte d?un troisième Airbus A340, l?étude du report de livraisons d?avions plus performants (B787 et A350) et la chasse à 80 millions d'euros d?économies supplémentaires.

Face à la concurrence mondiale, le modèle économique ne tient plus la route. Chaque mois, la recette unitaire chute un peu plus (6% sur un an). Ce prix, que paye un passager pour parcourir un kilomètre, est l?indice de référence du transport aérien. À Air France, il s?effondre sur des marchés perturbés comme l?Amérique latine où la compagnie est à nouveau concurrencée par Iberia ou la Russie dans le contexte politique. Sur les autres lignes, le prix des billets diminue aussi car les autres transporteurs ont, de gré ou de force, répercuté la baisse du prix du carburant. Résultat : les billets peu rentables sont plus nombreux et les pertes s?envolent. À Air France, on aime à souligner l?existence de "surcapacités", ce qui est, en fait, de la simple concurrence (entrainant des billets moins chers pour le passager). Une terminologie qui montre que la notion de monopole reste très présente dans le mode de pensée des dirigeants.

Une dure tourmente

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gnoux le mardi 23 juin 2015 à 15:01

    Sur Etihad, Emirates ou Qantas on a un autre service et pour moins cher ... mon choix est fait.

  • spcmg71 le mardi 16 juin 2015 à 09:01

    les grêves c'est pour les périodes de vacances. Mi-juin, c'est encore un peu tôt.

  • M1945416 le mardi 16 juin 2015 à 07:36

    Les pilotes d'Air France font, en moyenne, moins d'heures de vol que leurs homologues d'autres compagnies. Chaque année, ils volent de 630 heures (sur un Airbus A320) à 678 heures (sur un Boeing 777).Le salaire brut annuel des pilotes d'Air France oscille entre 75 000 et 250 000 euros selon le grade, l'ancienneté et l'affectation au sein de la compagnie, rapporte une source interne de la compagnie.

  • M1945416 le mardi 16 juin 2015 à 07:34

    faut pas raconter n'importe quoi , il y a une grille salariale ou tout est chiffré

  • f.goulet le mardi 16 juin 2015 à 07:26

    AF paie la couche de mille-feuille d'avantages sociaux acquis au fil des décennies....Combien d'entreprises françaises dans ce cas ?Mais voilà il est plus facile de se coucher devant les syndicats, de dire Amen à tout que de se comporter en veritable entrepreneur.

  • ANOSRA le mardi 16 juin 2015 à 07:10

    Les avantages acquis par les grèves finissent tjrs par se payer au prix fort ! AF peut encore vendre ses luxueux centres de vacances pour acheter des avions mieux adaptés à sa clientèle :-)

  • M2209475 le mardi 16 juin 2015 à 07:04

    A noter surtout, l'incompetence et le manque de charisme du personnel de bord en comparaison des autres compagnies. Le non respect des horaires generant des retards de plusieurs heures, c'est pourquoi je ne voyage plus et ne voyagerai plus jamais avec AF, devenue une des pires compagnies aeriennes.

  • b.renie le mardi 16 juin 2015 à 06:43

    Voilà les conséquences d'un syndicalisme corporatif et non constructif